April 20, 2019 0

212(1)

Rabat : 19/04/2019

Clôture des travaux de la cinquième Réunion du Bureau exécutif islamique pour l’Environnement au niveau des hauts experts en environnement

Le Bureau exécutif islamique pour l’Environnementa clôturé aujourd’huisoir au siège de l’Organisation islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO) à Rabat les travaux de sa cinquième Réunion au niveau des hauts experts en environnement, co-organisée par l’ISESCO, l’Instance générale de la Météorologie et de la Protection de l’Environnement au Royaume d’Arabie Saoudite et le Secrétariat général l’Organisation de la Coopération islamique (OCI).

Les experts ayant participé à cetteRéunion ont adopté les rapports et les projets qui seront soumis demain le 20 avril à la cinquième réunion du Bureau exécutif islamique pour l’Environnement au niveau des ministres, à savoir : le Rapport du Directeur général sur les efforts de l’ISESCO dans le domaine de l’environnement et du développement durable depuis la 7ème session de la Conférence islamique des ministres de l’environnement (CIME) ; le projet de document d’orientation sur le rôle de la jeunesse et de la société civile dans la protection de l’environnement et la réalisation du développement durable; le projet de mise en place du réseau islamique de l’action environnementale et du développement durable; le Rapport sur le progrès accompli pour la création de l’«Académie islamique pour l’Environnement et le Développement durable » ; le Rapport sur le Prix du Royaume d’Arabie Saoudite pour la gestion environnementale dans le monde islamique ; le Rapport sur le programme de célébration des villes islamiques respectueuses de l’environnement ; le Rapport de l’ISESCO sur le Plan exécutif d’atténuation et de gestion des risques des catastrophes naturelles dans les Etats membres ; et la préparation à la huitième session de la CIME.

En outre, les participants ont recommandé de réviser le projet de « Stratégie d’activation des rôles culturels et religieux pour la protection de l’environnement et la réalisation du développement durable dans le monde islamique », de l’enrichir des observations des membres du Bureau exécutif et de le renvoyer, dans sa version amendée,auxdits membres pouravis et adoption avant de le soumettre à la prochaine session de la CIME (octobre 2019).

X
Skip to content