July 29, 2019 0

Cotonou: 23/07/2019

Mis en œuvre par l’ISESCO en coopération avec l’IICO : Lancement du projet d’alphabétisation et de formation professionnelle au profit des collectifs féminins en République du Bénin

A été lancé, hier au Lycée technique de l’Université d’Abomey-Calavi (UAC) à Cotonou (République du Bénin), le projet d’alphabétisation et de formation professionnelle au profit des collectifs féminins dans les domaines de la couture, de la broderie, de la gestion et du marketing. Ce projet est mis en œuvre du 22 juillet au 11 août 2019 par l’ISESCO en partenariat avec l’International Islamic Charity Organization (IICO), et en coordination avec la Commission nationale béninoise de l’UNESCO et de l’ISESCO, et la Direction de l’Alphabétisation relevant du Ministère des Enseignements secondaire, technique et de la Formation professionnelle en république du Bénin.

A cette occasion, 45 machines de couture et de broderie, et des fournitures de formation ont été remis aux filles et femmes bénéficiaires, lors d’une cérémonie présidée par le Ministre béninois des Enseignements secondaire, technique et de la Formation professionnelle. La cérémonie a également vu la participation du représentant de l’ISESCO M. Aziz Elhajir, Spécialiste de programmes à la Direction de l’Education, du Directeur du Bureau de l’IICO au Bénin, du Directeur de l’alphabétisation au Ministère béninois des Enseignements secondaire, technique et de la Formation professionnelle, ainsi que de nombre de directeurs généraux et régionaux.

A noter que la mise en œuvre de ce projet s’inscrit dans le cadre de l’activation de la nouvelle vision de l’ISESCO en matière d’alphabétisation et d’éducation des adultes, notamment la partie relative à la phase de post-alphabétisation qui cible les filles et femmes alphabétisées. Cette formation de terrain vise à renforcer les capacités professionnelles de quarante-cinq (45) femmes et filles issues des différentes régions de la République du Bénin, dans les domaines de la couture et de la broderie, ainsi qu’à leur inculquer les compétences techniques nécessaires en matière de gestion et de marketing, et ce, dans le cadre de leurs microprojets en la matière et autres activités génératrices de revenu. Le but est d’améliorer les recettes des collectifs et associations féminins bénéficiant du programme y afférent et de lutter contre le chômage des femmes alphabétisées.

X
Skip to content