Le Haut Comité du Prix du Royaume d’Arabie Saoudite pour la gestion environnementale dans le monde islamique tient sa 3ème réunion au siège de l’ISESCO à Rabat
October 1, 2019 0

L’Organisation islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO) a abrité ce matin à Rabat les travaux de la 3ème réunion du Haut Comité du Prix du Royaume d’Arabie Saoudite pour la gestion environnementale dans le monde islamique, présidée par Dr Abdulrahman bin Sulaiman Al-Tariki, Président du Haut Comité du Prix, et S.E. Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’ISESCO, Secrétaire général du Prix.

Ont pris part à cette réunion, pour le Comité, M. Bandar bin Dulaim Al Asmari, Dr Hussain Mohamed Al Qahtani et Dr Ahmed Al Ansari, et M. Mohammed Fouad Al-Bakri, et pour l’ISESCO, Dr Amina Al-Hajri, M. Mohamed Ghemari, Dr Ahmed Saïd Bah, Dr Nabeel Anwar, M. Najib Ghiati, Dr Abdelmajid Tribak, Dr El Mahjoub Bensaïd, M. Sami Al Qamhaoui, M. Ali Akdim et M. Amine Arrahmane Achargui. La Banque islamique de Développement (BID) a été représentée lors de la réunion par Dr Abdelhakim El Waer.

A l’ouverture des travaux de la réunion, les deux responsables ont prononcé une allocution dans laquelle ils ont remercié le Serviteur des Deux Saintes Mosquées, le Roi Salman bin Abdulaziz Al Saud pour l’attention qu’il ne cesse de porter aux questions de l’environnement et du développement durable, son souci constant de promouvoir l’action islamique commune dans différents domaines et son soutien permanent au Prix. Ils ont également souligné l’importance du Prix, et son rôle dans la promotion de la recherche scientifique dans le domaine de l’environnement et du développement durable et la sensibilisation à l’importance de la protection et la conservation de l’environnent.

Au cours de la réunion, il a été procédé à l’examen des points inscrits dans son ordre du jour, à savoir la présentation d’un exposé sur les activités du Secrétariat général du Prix, du rapport académique sur sa 2ème édition et d’un exposé sur l’avancement du processus d’arbitrage, ainsi que l’adoption de la liste des lauréats et l’examen des futurs programmes d’action du Prix. Dans la même veine, nombre de propositions visant à développer les aspects organisationnels, académiques et médiatiques du Prix ont également été définies.

Il convient de rappeler que l’Autorité générale de la Météorologie et de la Protection de l’Environnement au Royaume d’Arabie Saoudite supervise le Prix alors que l’ISESCO assure son Secrétariat général. Le Prix englobe cinq branches : meilleurs recherches dans le domaine de la gestion environnementale ; meilleures applications de la gestion environnementale dans les instances gouvernementales dans les pays islamiques ; meilleures applications de la gestion environnementale dans le secteur privé dans les pays islamiques ; meilleures pratiques pilotes dans le domaine de la gestion environnementale dans les associations d’intérêt général et les ONG dans les pays islamiques ; et meilleure ville islamique respectueuse de l’environnement.

Les prix devraient être remis le mercredi 2 octobre 2019 au siège de l’ISESCO à Rabat aux 17 lauréats issus de 13 pays islamiques, et ce, lors de la cérémonie d’ouverture de la 8ème Conférence islamique des Ministres de l’Environnement (CIME).

X
Skip to content