L’ISESCO et l’OCDE conviennent d’organiser des ateliers communs
November 13, 2019 0

Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’Organisation islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO), s’est entretenu, aujourd’hui à Paris, avec M. Ludger Schuknecht, Secrétaire général adjoint de l’Organisation de Coopération et de Développement économiques (OCDE). Lors de cet entretien, il a été convenu d’organiser nombre d’ateliers et séminaires communs en 2020 et 2021.

Au cours de cette rencontre, qui s’inscrit dans le cadre de la visite du Directeur général de l’Organisation en France pour prendre part à la 40ème Conférence générale de l’UNESCO, les deux responsables ont convenu de signer l’année prochaine un accord de coopération entre l’ISESCO et l’OCDE, et ont également souligné la nécessité de poursuivre l’action commune entre les deux organisations, dans tous les niveaux et types, et d’encourager l’investissement dans les domaines de l’enseignement et des sciences. Il s’agit également d’assurer l’égalité des chances entre les deux sexes en matière d’accès à l’éducation, et de faciliter l’intégration des immigrés, à travers des programmes éducatifs spécialisés.

A cet égard, un atelier sera mis en œuvre au siège de l’ISESCO à Rabat au cours du premier trimestre de 2020, afin d’élaborer les futurs programmes d’action de l’Organisation, le but étant de promouvoir son soutien aux Etats membres en matière de réforme des cursus scolaires. De même, l’ISESCO vise à travers cet atelier à mettre en place des programmes d’action de grande qualité fondés sur de bonnes recherches et expertises internationales, tandis que l’OCDE cherche à associer un très grand nombre de pays à son Projet Education 2030.

En outre, il sera procédé à l’organisation d’un atelier dans l’un des Etats membres de l’ISESCO, lors du troisième trimestre de 2020, qui aura pour objectif d’améliorer la qualité et l’utilisation des données nationales d’enseignement afin d’en tirer profit. L’ISESCO profitera de la grande expérience de l’OCDE en la matière, à travers le développement des indicateurs et méthodes de collecte des données et l’élaboration des politiques et stratégies y afférentes, ce qui permettra de transférer les savoirs aux Etats membres de l’ISESCO.

La troisième activité sera axée sur l’examen par les deux organisations en 2020 et 2021 des politiques de l’éducation nationale dans les Etats membres de l’ISESCO, car nombre de ces Etats aident l’OCDE à collecter les données, mais ils ne les utilisent que de manière limitée lors de l’élaboration de leurs propres politiques nationales éducatives ; d’où l’importance d’organiser cet atelier afin de tirer parti des compétences acquises par l’OCDE pendant 20 ans dans l’élaboration de politiques éducatives.

La quatrième et dernière activité qui sera mise en œuvre pendant les années 2020 et 2021 vise l’échange de connaissances. A cet égard, l’ISESCO permettra aux Etats membres de profiter d’une plus grande interaction et d’un accès plus large aux travaux de recherche, données et analyses élaborés par l’OCDE visant à renforcer les efforts de réforme éducative par divers moyens pratiques.

A noter que l’OCDE est une organisation internationale créée en 1961 pour remplacer l’Organisation européenne de Coopération économique (OECE), fondée en 1948 pour aider à la gestion du Plan Marshall visant à reconstruire l’Europe après la Seconde Guerre mondiale. L’OCDE vise à réaliser le développement économique et à redresser les échanges commerciaux.

X
Skip to content