L’ISESCO et le Pakistan conviennent de promouvoir la coopération dans les sciences et la culture
November 16, 2019 0

Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’Organisation islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO), s’est entretenu avec M. Shafqat Mahmood, Ministre pakistanais de l’Education et de la Formation professionnelle, en marge de leur participation aux travaux de la 40ème Conférence générale de l’UNESCO lancés mardi dernier à Paris.

Lors de cette entrevue, Dr AlMalik a passé en revue la nouvelle vision de l’ISESCO, faisant de l’Organisation un phare de rayonnement pour les pays du monde islamique et du monde entier dans les domaines de l’éducation, de l’enseignement, des sciences et de la culture. Il a également présenté ses plans d’action futurs qui visent à en faire une organisation dotée d’une identité et de références claires, qui assure un leadership prospectif dans ses domaines de compétence dans le monde islamique, ainsi qu’un centre de leadership et de créativité qui coordonne les efforts visant à développer les politiques et systèmes éducatifs des Etats membres et à améliorer la performance et les résultats de ces systèmes.

Le Directeur général a également souligné que l’orientation de l’Organisation se dirige vers l’autonomisation des jeunes, des femmes et des enfants, et le soutien à leur accès à une éducation de qualité. De même, il a salué l’initiative de l’ISESCO visant à soutenir les femmes scientifiques dans le monde islamique, tout en ajoutant qu’il sera procédé au développement de cette initiative pour englober tous les scientifiques et chercheurs dans les Etats membres.

Pour sa part, le Ministre pakistanais a salué la présence distinguée des représentants de l’ISESCO lors des travaux de la Conférence générale de l’UNESCO, et son importance pour l’échange d’expériences et la coopération entre les deux organisations internationales. Aussi, il a salué la nouvelle vision de l’ISESCO, tout en se félicitant de la nouvelle approche de l’Organisation, selon laquelle les Etats membres déterminent les programmes dont ils ont besoin, pour que l’ISESCO soutienne et organise ces programmes et envoie des experts pour faire le nécessaire.

Le responsable pakistanais a également souligné l’intérêt de son pays à développer la coopération avec l’Organisation dans ses domaines de compétence et à élargir le partenariat avec elle dans le domaine culturel, notamment en ce qui concerne la protection du patrimoine dans le monde islamique.

A l’issue de cet entretien, les deux responsables ont convenu que le Ministère pakistanais de l’Education organisera nombre de programmes et d’ateliers en coopération avec l’Organisation.

X
Skip to content