AlMalik et Al-Asbahi examinent les problèmes de l’éducation et la protection du patrimoine et des réserves naturelles au Yémen
November 27, 2019 0

Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’Organisation islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO), a examiné avec M. Ezzedin Al-Asbahi, Ambassadeur de la République du Yémen auprès du Royaume du Maroc, le développement de la coopération entre l’Organisation et le Yémen lors de la prochaine période, et la prise de mesure pratiques pour relever les défis auxquels fait face le système éducatif et protéger le patrimoine et les réserves naturelles au Yémen.

Les deux responsables ont également procédé, lors d’une rencontre tenue aujourd’hui au siège de l’ISESCO, à l’examen du soutien que pourrait apporter l’Organisation au secteur éducatif au Yémen et à la numérisation des cursus scolaires éducatifs, dans le cadre de la nouvelle vision de l’ISESC,  qui assure aux jeunes, aux femmes et aux enfants leurs droits éducatifs, scientifiques et culturels. A cet égard, le Directeur général a souligné la prédisposition de l’ISESCO à accueillir nombre de jeunes yéménites pour les former aux technologies les plus récentes dans les domaines de l’éducation, des sciences, de la culture et de la communication.

L’entretien a également porté sur les dangers qui menacent le patrimoine yéménite et les monuments historiques. A cet effet, Dr AlMalik a souligné la nécessité d’inscrire les sites historiques au Yémen sur la Liste du patrimoine dans le monde islamique, et de restaurer ceux qui sont endommagés. En outre, le Directeur général a invité l’Ambassadeur à la Réunion extraordinaire du Comité du patrimoine dans le monde islamique, qui se tiendra les 2 et 3 décembre 2019 au siège de l’Organisation à Rabat, afin de présenter cette question aux participants de la réunion.

S’agissant des problèmes dont souffrent les réserves naturelles au Yémen, Dr AlMalik a mis l’accent sur l’importance de prendre des mesures pratiques, à travers l’organisation d’une visite d’experts auxdites réserves afin d’évaluer la situation actuelle, élaborer une stratégie d’action et formuler des solutions pratiques pour préserver ces réserves.

Etaient présents à cet entretien Dr Ahmed Said Bah, Directeur des Relations extérieures et de la Coopération, Dr Kais Hammami, Directeur du Centre de Prospective stratégique, et Dr Abdelilah Benarafa, Conseiller culturel auprès du Directeur général.

X
Skip to content