Le Président de l’ARP en Tunisie reçoit le Directeur général de l’ISESCO
December 16, 2019 0

Dr Rached Ghannouchi, Président de l’Assemblée des Représentants du Peuple (APR) en Tunisie, a reçu aujourd’hui au siège du parlement tunisien, Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’Organisation islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO), et la délégation qui l’accompagnait. Les deux responsables ont examiné nombre de questions relatives aux domaines d’action de l’ISESCO, ainsi que la coopération remarquable de la République Tunisienne avec l’Organisation dans le cadre de diverses activités, notamment la 11ème Conférence islamique des Ministres de la Culture (CIMC), dont les travaux seront lancés demain, et la clôture de la célébration de Tunis capitale de la culture islamique au titre de 2019.

Au début de cette entrevue, Dr AlMalik a exprimé les profonds remerciements de l’ISESCO au gouvernement et peuple tunisiens pour les efforts déployés aux fins de la réussite de la CIMC et de la célébration de Tunis capitale de la culture islamique, dans le cadre de laquelle de nombreuses activités et programmes importants ont été mis en œuvre tout au long de l’année 2019. Et de souligner que les efforts remarquables fournis par le Ministère tunisien des Affaires culturelles ont levé la barre pour les futures capitales de la culture islamique.

Pour sa part, Dr Ghannouchi a précisé que l’ISESCO joue un rôle crucial dans la région et dans le monde islamique, dans les domaines clés du développement, en particulier l’éducation, les sciences et la technologie, tout en souhaitant à l’Organisation plein succès dans ses programmes et plans futurs prenant compte des dimensions sociales.

Lors de cet entretien, Dr AlMalik a présenté la nouvelle vision de l’ISESCO et sa stratégie d’action future, ainsi que nombre de programmes et projets importants dont l’Organisation a entamé la mise en œuvre, notamment le projet du waqf, dont les fonds seront dédiés aux programmes et activités de l’ISESCO dans les régions les plus démunies du monde islamique ; le but étant de soutenir et autonomiser les jeunes, les femmes et les enfants. Dans le cadre de cette vision, une étude sera menée sur les waqfs dans les Etats du monde islamique en vue de les promouvoir et les développer.

Dr Ghannouchi a salué cette initiative, en indiquant qu’il s’agit d’une solution pratique pour réaliser les grands objectifs de l’ISESCO. Et de préciser que le waqf en Tunisie couvre environ 30% des dépenses universitaires et des activités de la société civile, et que les pays développés en dépendent fortement pour fournir les services d’éducation et de santé aux démunis.

Les discussions ont également porté sur les efforts de l’ISESCO en matière de lutte contre la pensée extrémiste, et les documents publiés par les précédentes sessions de la CIMC pour présenter une approche culturelle et intellectuelle visant la lutte contre l’extrémisme et le renforcement de la modération prônée par l’Islam. Lesdits documents ont également appelé les institutions législatives des Etats du monde islamique à promulguer des lois dans ce sens.

Le Président de l’Assemblée a dit en substance : « L’extrémisme a gravement nui à l’Islam et aux Musulmans, et il est donc important de lutter contre ce phénomène et de fédérer les efforts pour l’éradiquer. »

Par ailleurs, Dr AlMalik a précisé que l’ISESCO s’efforce, dans sa nouvelle vision, à devenir un foyer d’expertise pour les Etats du monde islamique, d’où la création du Centre de la Prospective stratégique.

L’entretien a également porté sur le rôle intellectuel de l’Organisation à travers le « Forum culturel de l’ISESCO », qui accueille les grands intellectuels des Etats du monde islamique pour discuter des questions d’actualité et présenter leurs propositions et idées.

Ont pris part à cette entrevue, de l’Assemblée M. Nabil Hajji, Adjoint du Président chargé des Relations extérieures, et M. Habib Khedher, Chef du cabinet du Président de l’Assemblée, et de l’ISESCO,  M. Najib Rhiati, Directeur de la Culture, M. Mohamed Ghemari, Directeur du Secrétariat Général, Dr Kais Hammami, Directeur du Centre de la Prospective stratégique et Dr Abdelilah  Benarafa, Conseiller culturel auprès du Directeur général.

X
Skip to content