AlMalik annonce nombre d’initiatives visant le renforcement du partenariat entre l’ISESCO et la Mauritanie
December 24, 2019 0

Sur invitation de Dr Sidi Mohamed Ould Ghaber, Ministre mauritanien de la Culture, de l’Artisanat et des Relations avec le Parlement, Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’Organisation islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO), a pris part à la cérémonie de remise du Prix Chinguitt 2019, organisée aujourd’hui au Palais des Congrès à Nouakchott, sous la supervision de S.E. M. Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani, Président de la République islamique de Mauritanie.

A cette occasion, Dr AlMalik a prononcé une allocution dans laquelle il a souligné que la coopération entre l’Organisation et les parties compétentes mauritaniennes est qualitative et particulière, et englobe tous les domaines d’action de l’ISESCO en matière d’éducation, de sciences et de culture. Et d’indiquer que l’Organisation vise à développer cette coopération et en élargir les domaines conformément aux priorités stratégiques de ce pays, afin d’obtenir les meilleurs résultats et répondre aux besoins.

Dr AlMalik a également annoncé nombre d’initiatives qualitatives visant à renforcer le partenariat entre l’ISESCO et la Mauritanie, notamment la volonté de l’Organisation à soutenir le Prix Chinguitt et promouvoir son rayonnement international, la proclamation de Nouakchott capitale de la culture islamique, ainsi que la contribution de l’ISESCO avec son expertise, ses expériences et son potentiel technique et matériel au succès de la célébration des anciennes villes de la Mauritanie.

De même, le Directeur général a annoncé la création d’un institut pour la formation des imams et lauréats des Mahdaras à Nouakchott, en vue de renforcer les compétences des leaders religieux et éducatifs pour mener à bien leurs fonctions et accomplir leur mission dans la société. Il a également souligné la prédisposition de l’ISESCO à élaborer un programme stratégique global pour développer la Mahdara, l’institution scientifique unique en son genre, en créer des établissements similaires dans les Etats du monde islamique avec le même cursus adopté en Mauritanie, et fournir l’appui matériel et moral à cet effet, en coopération et concertation avec le Centre régional de l’ISESCO en Mauritanie.

Parmi ces initiatives figure également l’inscription de la Mahdara sur la Liste du patrimoine immatériel dans le monde islamique, pour venir s’ajouter aux cinq sites patrimoniaux mauritaniens inscrits par l’ISESCO lors de la dernière Réunion extraordinaire du Comité du patrimoine dans le monde islamique. Dr AlMalik a aussi indiqué que les objectifs du Prix Chinguitt sont en harmonie avec la nouvelle vision de l’ISESCO, qui a accordé une intérêt particulier au patrimoine culturel et à la recherche scientifique, en tant que piliers du développement. Et de préciser que grâce au patrimoine les nations se rappellent le passé glorieux, plantent les graines de l’espoir dans le présent et prévoient l’avenir à travers le dialogue constructif et la recherche scientifique pour promouvoir les mécanismes de développement et consolider le savoir.

Il a aussi ajouté que l’Organisation s’est intéressée récemment à ces deux domaines à travers l’inscription sur la Liste du patrimoine dans le monde islamique de 132 sites patrimoniaux dans les Etats membres, ainsi que la restauration de la maison de l’historien Ibn Khaldoun à Tunis, qui constitue un patrimoine historique ayant son symbolisme et sa valeur morale.                                                                                                                                                                                                                                                                                                        

X
Skip to content