Le Conseil exécutif de l’ISESCO adopte à l’unanimité le changement de l’appellation de l’Organisation
January 29, 2020 0

Le Conseil exécutif de l’Organisation islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ISESCO) a adopté, lors des travaux de sa 40ème session lancés aujourd’hui à Abu-Dhabi (Etat des Emirats Arabes Unis), le changement de l’appellation de l’Organisation en « Organisation du Monde Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ICESCO) ».

Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’Organisation, a précisé que le changement de cette appellation vise à clarifier les ambiguïtés concernant la nature de ses fonctions de non prédication et ouvrir des horizons plus larges de sa présence sur la scène internationale.

Et de souligner que la nouvelle appellation reflètera de façon plus précise la mission civilisationnelle de l’Organisation ainsi que les objectifs qu’elle s’emploie à atteindre.

La Direction générale de l’Organisation a expliqué, dans le document du changement de l’appellation de l’ISESCO, que l’expression « monde islamique » figurant dans la nouvelle appellation proposée, signifie l’espace civilisationnel qui prend en compte la dimension mondiale dans toutes les régions où se trouvent des Musulmans et des minorités musulmanes, ou des régions qui ont contribué d’une manière ou d’une autre, dans le passé ou le présent, à l’édification ou à l’enrichissement du patrimoine civilisationnel commun de ces régions. Ce n’est donc pas un concept fixe et statique, mais plutôt un concept flexible et intégré reposant sur l’ouverture et l’expansion, d’autant plus qu’il existe des Etats qui ne sont pas membres de l’ISESCO dont le nombre de Musulmans y est plus important que dans certains Etats membres. Cette nouvelle appellation donnera lieu à davantage de coopération entre l’Organisation et ces Etats, et permettra d’élaborer des programmes et activités au profit des Musulmans qui y sont résidents, dans un cadre institutionnel et officiel.

Dans la même veine, la Direction générale a souligné que le changement de l’appellation de l’ISESCO ouvrira de larges perspectives qui permettront d’étendre les bases du partenariat et de la coopération dans les Etats membres et aussi avec les Etats non membres, ainsi qu’avec un nombre important d’institutions régionales, internationales et gouvernementales qui n’étaient pas pleinement conscientes de la nature des tâches de l’Organisation, de ses domaines de compétence, de l’étendue des bénéficiaires de ses services, des partenariats stratégiques et des priorités de développement entre ces institutions et l’ISESCO.

Pour rappel, le Conseil exécutif jouit, dans cette session, des attributions de la Conférence générale de l’Organisation, qui est la plus haute autorité représentant les 54 Etats membres dans la supervision des travaux et des politiques générales de l’Organisation ; le Conseil ayant été mandaté par la Conférence lors de sa 3ème session extraordinaire tenue le 9 mai 2019 dans la région de Makkah Al-Mukarramah,  d’examiner et d’adopter les amendements que le Directeur général propose d’apporter aux règlements, aux plans et aux mécanismes d’action de l’ISESCO.

X
Skip to content