Examen des perspectives de coopération entre l’ICESCO et l’Alliance des Civilisations des Nations Unies
February 21, 2020 0

Dr Salim M. AlMalik Directeur général de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ICESCO), a examiné avec M. Miguel Moratinos, Haut-Représentant de l’Alliance des Civilisations des NationsUnies, les perspectives de coopération entre les deux parties afin de promouvoir la coexistance et le dialogue interculturel, dans le cadre des mutations et défis majeurs que le monde connait actuellement.

Au début de cette entrevue, qui a eu lieu aujourd’hui au siège de l’ICESCO à Rabat, Dr AlMalik a souhaité la bienvenue à M. Moratinos et à sa délégation, en soulignant que la nouvelle vision de l’Organisation adopte l’ouverture, la coopération et le partenariat actifs avec tous les acteurs dans ses domaines de compétence. Et d’ajouter qu’elle œuvre à être au service des Musulmans, tant dans ses 54 Etats membres que dans les communautés musulmanes dans les Etats non membres.

Le Directeur général a précisé aussi que l’ICESCO communique avec plusieurs Etats non membres et leur permet de jouir du statut d’observateur afin d’élargir la coopération avec eux. L’un des aspects de cette ouverture, a-t-il ajouté, est la tenue du « Forum du futur » (17-18 février 2020), en coopération avec la Fondation Konrad Adenauer et avec la participation de plus de 30 experts en prospective stratégique et intelligence articifielle de différents pays, représentant des Etats non membres de l’Organisation et œuvrant dans des organisations internationales telles que l’UNESCO et autres.

Pour sa part, M. Moratinos a remercié Dr AlMalik pour le chaleureux accueil, en saluant l’important rôle que l’ICESCO joue dans ses domaines de compétence. Il a souligné aussi que c’est l’une des institutions avec lesquelles l’Alliance peut collaborer dans de nombreux domaines, notamment le dialogue interculturel qui revêt une importance vitale en cette époque de plus en plus complexe. En effet, a-t-il précisé, souvent l’on aborde la nécessité de protéger l’environnement et de sauver la planète contre le réchauffement climatique, mais l’on a aussi besoin de préserver notre humanité, d’apprendre le vivre-ensemble, le respect mutuel et de comprendre l’existence d’autres religions, cultures et civilistations.

De même M. Moratinos a invité l’ICESCO à coopérer à travers la participation au 9ème Forum international de l’Alliance des Civilisations, prévu du 29 novembre au 1er décembre 2020 à Fès. Il a indiqué que le Forum coïncidera cette fois avec le 15ème anniversaire de la création de l’Alliance, initiative lancée par le Secrétaire général de l’ONU, et qui se tiendra pour la 1ère fois en Afrique. Et d’ajouter que lors de cet événement, il procèdera à l’évaluation de l’action de l’Alliance depuis sa création et à l’élaboration d’un Plan d’action pour sauvegarder l’humanité.

Le Directeur général a souligné que l’ICESCO est prête à coopérer avec l’Alliance et à soutenir cet important événement qui relève de ses domaines de compétence, et que l’Organistation dispose d’un département du dialogue et de la diversité culturelle relevant du Secteur de la Culture.

Par ailleurs, nombre de responsables de l’ICESCO ont abordé les principales activités prévues par celle-ci lors de la prochaine période, dont notamment la rencontre des Premières dames dans les Etats membres africains de l’Organisation, prévue fin mars 2020 à Niamey, capitale du Niger, en coopération avec l’ICESCO, le gouvernement nigérien et la Première dame du pays, Dr Lalla Malika Issoufou. Le but est d’examiner les problèmes de développement en Afrique, d’autonomiser la femme et de lutter contre l’analphabétisme et la violence contre les filles.

X
Skip to content