Le Directeur général de l’ICESCO: les épidémies et les catastrophes naturelles sont l’occasion pour changer le comportement humain envers l’environnement
April 23, 2020 0

Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’Organisation Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ICESCO), a précisé que les épidémies et les catastrophes sanitaires, naturelles et environnementales auxquelles l’humanité est actuellement confrontée, et qui affectent non seulement la biodiversité, mais menacent également la survie de l’homme sur cette planète, peuvent constituer l’occasion pour mettre la lumière sur la gravité du comportement humain envers l’environnement, et donnent l’espoir de repenser et mettre en place un modèle de société complètement différente où l’éthique, l’homme et l’environnement sont placés au centre des préoccupations.

Il s’agit de l’intervention du Directeur général lors de la réunion virtuelle sur l’impact des crises sur les relations entre les peuples et les cultures, organisée par le Ministère de la Culture de la République d’Azerbaïdjan dans le cadre du Processus de Bakou pour le dialogue interculturel. Ont pris part à cette réunion S.E. M. Abulfaz Garayev, Ministre azerbaidjanais de la Culture, M. Miguel Moratinos, Haut-Représentant pour l’Alliance des civilisations des Nations Unies, ainsi que nombre d’experts spécialisés dans le dialogue des civilisations et les sciences humaines et sociales.

Dans son allocution, le Directeur général a souligné que le modèle actuel, basé sur l’opportunisme et dominé par la mondialisation, est sur le point de connaitre une réévaluation de l’avenir et des transformations durables à partir des indicateurs de changement relatifs à la culture de chaque région géographique. Et d’ajouter qu’à partir de maintenant le changement doit être lié au contexte et être atteint conformément aux perspectives locales : « Penser et agir localement pour affecter globalement ». Cette perspective, a-t-il précisé, permet aux sociétés, y compris celles du monde islamique, de se considérer comme une entité unique, au lieu de les exclure ; le soutien de ces communautés à elles-mêmes au niveau local leur permet d’être indépendantes et efficaces à long terme et dans différents domaines.

Dr AlMalik a également indiqué que l’ICESCO a lancé une initiative humanitaire mondiale, sous le nom (La Coalition humanitaire globale), pour faire face aux répercussions négatives de la pandémie de Corona (COVID-19) aux niveaux régional et international.

A l’issue de son allocution, le Directeur général de l’ICESCO a proposé nombre de mécanismes d’action en vue de promouvoir l’interaction culturelle, à savoir :

– Mise en place d’un observatoire des tendances culturelles.

– Suivi stratégique des meilleures pratiques et mesure de la performance.

– Mise en place du Laboratoire durable du Futur pour soutenir la prise de décision stratégique.

– Elaboration des recherches et études futures, appuyées par des rapports qui contribuent à la planification et la prise de décisions.

– Création d’un forum d’idées, à travers des séminaires, des tables rondes et des ateliers participatifs.

– Appui à la prise de décision stratégique, selon une approche prospective.

Il convient de rappeler que le Processus de Bakou a été lancé à l’initiative du Président de la République d’Azerbaïdjan, S.E. M. Ilham Aliyev, dans le but d’établir un dialogue efficace entre les différentes civilisations et cultures, et que la « Déclaration de Bakou » a été publiée en 2008.

X
Skip to content