AlMalik au Forum des agences de presse du monde islamique : L’islamophobie est un terme étranger dont l’emploi doit être reconsidéré
May 16, 2020 0

Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ICESCO), a appelé les agences de presse du monde islamique à coopérer étroitement et à établir des partenariats avec les agences et institutions médiatiques du monde entier, afin d’assurer le développement des services éducatifs et unifier les efforts de lutte contre la pandémie de Corona (COVID-19).

Son allocution, prononcée aujourd’hui en visioconférence lors du premier Forum de l’Union des agences de presse de l’Organisation de la Coopération Islamique (UNA/OCI), avait pour thème : «Le rôle des agences de presse dans le soutien aux efforts de lutte contre le Coronavirus», et a eu lieu sous le patronage de S.E. Dr Majid bin Abdullah Al-Qasabi, Ministre des Médias par intérim du Royaume d’Arabie Saoudite, Président du Conseil exécutif de l’UNA.  Ont pris part à ce Forum S.E. Dr Yousef bin Ahmed Al-Othaimeen, Secrétaire général de l’OCI, S.E. Dr Bandar bin Mohammed Hajjar, Président du groupe de la Banque islamique de Développement (BID), M. Zayed Sultan Abdullah, Directeur adjoint l’UNA, ainsi que les chefs et directeurs des agences de presse dans le monde islamique.

A cette occasion, Dr AlMalik a appelé à réexaminer de façon précise et sérieuse les concepts et la terminologie employée par les agences de presse du monde islamique dans leurs discours et contenus médiatiques, notamment le terme «islamophobie». Il s’agit d’un terme étranger nécessitant une analyse approfondie concernant ses significations, ses effets et son impact sur la consolidation des valeurs d’entente et de tolérance, a-t-il ajouté.

De même, le Directeur général a passé en revue les initiatives lancées par l’Organisation afin d’appuyer les efforts de lutte contre la COVID-19 et soutenir les Etats membres à surmonter ses répercussions négatives sur les domaines de l’éducation, de la culture et des sciences. Il a également exposé le contenu médiatique et les vidéos diffusées par l’ICESCO sur son site web, ses pages et ses comptes sur les réseaux sociaux, en vue de sensibiliser au risque de propagation du virus et aux moyens de prévention, et ce, dans les trois langues de travail de l’Organisation et aussi dans certaines langues locales d’Afrique.

X
Skip to content