A l’occasion de la Journée internationale des musées: L’ICESCO appelle à utiliser dans les musées davantage de technologies modernes et d’application de l’intelligence artificielle
May 18, 2020 0

Le 18 mai de chaque année, le monde célèbre la Journée internationales des musées, proclamée par le Conseil international des musées (ICOM). Cette journée constitue une occasion qui permet au personnel des musées de communiquer avec le large public afin de sensibiliser à l’importance des musées et leur rôle dans le développement communautaire et l’échange culturel entre les peuples. Contrairement à l’année précédente, quand la célébration de la Journée internationale a connu une large participation de plus de cinquante-cinq mille musées dans environ cent cinquante pays, en 2020 le monde célèbre cette Journée pendant que les portes des musées dans la plupart des pays du monde, en raison de la pandémie de COVID-19, sont toujours fermées à leurs visiteurs, conformément aux mesures de confinement strictes. Ces mesures ont causé la suspension ou le report des activités culturelles de masse telles que les festivals et expositions, et ont provoqué une stagnation sans précédent du tourisme culturel basé sur les visites et les voyages organisés vers les sites archéologiques et les musées.

En ces circonstances exceptionnelles, l’ICESCO réitère son appel à assurer l’accès à la culture à tous, sans exception ni discrimination, et à rapprocher ses sources du public dans différents pays du monde. Il s’agit, en l’occurrence, d’une demande qui prend un nouvel élan et de plus grandes chances de réalisation, si les aspects positifs de la nouvelle réalité sont investis, notamment les mécanismes innovants de travail et de production à distance et les alternatives numériques et virtuelles aux activités culturelles présentielles. A cet égard, l’ICESCO n’a pas tardé à adopter cette approche et à l’appliquer depuis les premiers jours de l’adoption de mesures de confinement et de distances de sécurité ; elle était l’une des premières organisations internationales à lancer dans le cadre de «Foyer numérique» nombre d’initiatives numériques dans ses domaines de compétence, notamment son initiative culturelle intégrée «La culture à distance», lancée en vue de contribuer à la résolution du problème de la « déperdition culturelle » qui s’est aggravé depuis mars 2020 dans nombre de pays. L’ICESCO a également été la première à organiser des sessions de formation à distance et à publier des vidéos informatives et formatives en matière de patrimoine à travers ses plateformes électroniques. D’ailleurs, ses capsules informatives visant la formation des professionnels des musées à la gestion et sécurité muséales ont été les premiers fruits de ses actions dans le cadre de son initiative «La culture à distance», pour être accessibles à tous les peuples à l’intérieur et à l’extérieur des Etats membres.

Confirmant l’intérêt qu’elle accorde aux musées, l’ICESCO a créé un département dédié aux musées et au patrimoine mobilier, au sein de son Centre du patrimoine dans le monde islamique créé cette année. Le Département a pour mission de renforcer le soutien technique et technologique aux musées du monde islamique, de contribuer à la qualification de leurs personnels et au renforcement des capacités nationales dans le domaine de la gestion et de l’administration des groupes muséaux et des musées, et d’étendre la mise à profit à tous les domaines du développement durable en matière de culture, d’éducation, de société et d’économie. A cet égard, l’Organisation dédiera chaque année une semaine aux musées dans le monde islamique, et ce, à partir du 25 septembre qui coïncide avec la Journée du patrimoine dans le monde islamique et durant laquelle divers événements et conférences seront organisés en vue de discuter et échanger des expériences sur la gestion des musées dans le monde islamique et les moyens d’exposition et d’utilisation des technologies modernes dans les musées.

A la lumière du maintien des procédures de fermeture, un certain nombre de musées ont lancé des plateformes numériques qui permettent des visites virtuelles publiques de certaines de leurs collections. L’ICESCO salue ces initiatives et appelle à les promouvoir à l’aide des technologies modernes et des applications de l’intelligence artificielle, ainsi qu’à prévoir toutes les situations possibles dans la période à venir pour gérer les musées, y compris les contenus et les ressources humaines y afférentes, et formuler des stratégies prospectives pour l’avenir de l’action muséale et patrimoniale après cette crise.

A l’instar des nobles intentions de la «Coalition humanitaire globale» lancée récemment par l’ICESCO pour établir une approche humanitaire mondiale face aux crises et aux situations d’urgence, l’Organisation renouvelle son appel aux ministères de la culture à l’intérieur et à l’extérieur des Etats membres, aux organisations internationales œuvrant dans le domaine des musées et aux grands musées nationaux et internationaux pour développer le travail muséal et permettre l’accès aux collections des musées via leurs plateformes numériques pour faire connaître la valeur des musées et leur rôle actif dans le développement des sociétés, la promotion de l’entre-connaissance et de la proximité humaines et la diffusion de la paix dans le monde.

X
Skip to content