Sur invitation de l’ICESCO, le Comité du patrimoine dans le monde islamique tient une réunion extraordinaire
May 19, 2020 0

Le Comité du patrimoine dans le monde islamique a tenu sa 2ème session extraordinaire à distance, sur invitation de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ICESCO), et ce, pour examiner les moyens de protéger et préserver le patrimoine dans le monde islamique et réhabiliter les professionnels de ce domaine, à la lumière de la propagation de l’épidémie de Corona. En effet, cette dernière a touché nombre de secteurs vitaux, en tête desquels figurent les institutions culturelles et notamment les sites patrimoniaux et les attractions touristiques, qui ont dû fermer leurs portes au public.

La réunion a débuté par l’examen des points inscrits à son ordre du jour. Le Comité en a salué la convocation à distance, en appelant à l’adoption de cette méthode chaque fois que cela est nécessaire et à son inclusion dans son Règlement intérieur. Il a aussi discuté des défis liés, d’une part, à la gestion des sites patrimoniaux et musées pendant et après la crise de Corona, et aux questions du patrimoine immatériel et l’application des résolutions y afférentes de la Conférence des Ministres de la Culture dans le monde islamique, d’autre part.

Le Comité s’est également félicité de la création du Centre de patrimoine dans le monde islamique et en a adopté le projet de structure organisationnelle, en tenant compte des observations des membres dudit Comité et en s’engageant à soutenir les activités, programmes et projets du Centre.

Aussi, le Comité a recommandé d’adopter le formulaire amendé d’inscription des éléments du patrimoine immatériel, en tenant compte des observations de ses membres à ce sujet, et invité son Secrétariat à diffuser ledit formulaire aux Etats membres pour élaborer les dossiers relatifs aux éléments du patrimoine immatériel proposés à l’inscription sur la Liste du patrimoine dans le monde islamique.

Par ailleurs le Comité a salué les efforts déployés par l’ICESCO pour accélérer sa transition pendant la crise de Corona, afin d’adopter la gestion de l’action culturelle via son site web, de même qu’il s’est félicité de la diffusion de vidéos de formation à distance en matière de patrimoine matériel et immatériel et de gestion des sites patrimoniaux et des musées. Il a appelé à la poursuite de ces efforts et à leur renforcement par l’élaboration du projet stratégique culturel numérique visant à documenter le patrimoine, et la création d’une plateforme pour le patrimoine dans le monde islamique et des musées virtuels, ainsi qu’à prendre les mesures techniques nécessaires pour créer un portail numérique d’inscription des sites patrimoniaux sur ladite Liste.

De même, le Comité a appelé le Centre de patrimoine dans le monde islamique à élaborer un guide sur les moyens de protéger le patrimoine, les monuments et les musées à la lumière des crises, catastrophes et conflits armés. Le but est de préserver et protéger le patrimoine contre la destruction et le vandalisme, d’étendre les ponts de coopération avec le Centre du patrimoine mondial à l’UNESCO et de coordonner les efforts avec les Etats membres de l’ICESCO, membres du Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO, pour servir les objectifs du Comité du patrimoine dans le monde islamique et soutenir l’action des organisations, instances et centres internationaux et régionaux opérant dans le domaine du patrimoine et des monuments.

Par ailleurs, le Comité a appelé son Secrétariat à lancer une campagne de sensibilisation via le site web et les médias sociaux de l’ICESCO, ciblant les communautés locales et en particulier les jeunes. Cette campagne vise à souligner l’importance du patrimoine dans la promotion de l’identité culturelle et civilisationnelle des nations et des peuples et dans le développement socio-économique.

X
Skip to content