L’ICESCO s’adresse aux communautés africaines dans leurs langues locales pour les sensibiliser aux dangers du nouveau coronavirus
June 4, 2020 0

Dans le cadre de l’initiative: «Langues d’Afrique : Ponts de culture et d’histoire» lancée auparavant par l’Organisation du Monde Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ICESCO) dans le cadre des initiatives du «Foyer numérique de l’ICESCO» qui visent à soutenir les Etats membres, en particulier les plus nécessiteux et les plus vulnérables aux dangers de la crise sanitaire mondiale causée par la pandémie de COVID-19, l’ICESCO a publié sur sa chaîne YouTube, son site web et ses comptes sur les médias sociaux une vidéo dans laquelle elle s’adresse au large public des communautés d’Afrique subsaharienne, dans les langues haussa, swahili, mandingo, fulfulde, wolof, four et nubienne. Le but est de contribuer à la sensibilisation de ces communautés à travers leurs langues locales aux moyens de protection contre les dangers de la COVID-19 et de lutte contre sa propagation.

Au titre de ladite initiative, l’ICESCO avait publié sur son site web au cours de mai 2020 un certain nombre d’illustrations infographiques dans les sept langues susmentionnées pour la sensibilisation sanitaire et préventive. L’Organisation a mis à disposition ces illustrations pour les télécharger, les diffuser et en assurer l’accès. Ces documents peuvent être trouvés via le lien:
https://www.icesco.org/%d9%84%d8%ba%d8%a7%d8%aa-%d8%a5%d9%81%d8%b1%d9%8a%d9%82%d9%8a%d8%a7-%d8%ac%d8%b3%d9%88%d8%b1-%d8%a7%d9%84%d8%ab%d9%82%d8%a7%d9%81%d8%a9-%d9%88%d8%a7%d9%84%d8%aa%d8%a7%d8%b1%d9%8a%d8%ae/

A travers la diffusion de la vidéo de sensibilisation dans les langues locales des communautés africaines, l’ICESCO vise à mettre en avant le rôle crucial des langues locales des populations d’Afrique subsaharienne dans la diffusion des connaissances de base, et la facilitation de la sensibilisation et des consignes pour tous les groupes de la société, ainsi qu’à ajouter plus d’efficacité aux programmes d’information sanitaire et de sensibilisation préventive en Afrique, et en assurer l’accès par les différentes catégories sociales. Il s’agit également de renforcer les rôles culturels et socioéducatifs des langues africaines, et permettre à ces langues de se tenir au courant des technologies de l’information et bénéficier de la publication numérique via Internet et les médias sociaux.

Il convient de rappeler que l’initiative «Langues d’Afrique : Ponts de culture et d’histoire» s’inscrit dans le cadre d’un projet commun avec la Banque islamique de Développement (BID) pour l’utilisation du caractère arabe dans la transcription des langues des communautés musulmanes en Afrique. Cette initiative comprend des axes éducatifs, scientifiques, culturels et de sensibilisation, ainsi que les trois programmes ambitieux suivants, en coopération avec l’Université internationale d’Afrique en République du Soudan (UIA) (Centre Yousef Al-Khalifa d’écriture des langues en manuscrits arabe): programme d’informatisation des langues africaines, à travers la conception de claviers de quinze (15) langues et de logiciels d’informatisation du caractère arabe; programme d’élaboration d’un système de transcription des langues africaines en caractère arabe, en fournissant des outils éducatifs et supports didactiques, en organisant des sessions de formation pour les experts dans le domaine du caractère arabe, et en élaborant des manuels de lecture, guides de l’enseignant et médias didactiques; et programme de création de chaires scientifiques spécialisées dans le domaine du caractère arabe.

X
Skip to content