AlMalik lors de la Conférence extraordinaire des Ministres de la Culture : l’ICESCO veille à développer la relation entre la culture, le tourisme et le sport
June 17, 2020 0

Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ICESCO) a souligné que la culture numérique est le nouveau visage de l’action culturelle à venir. Son adoption exige une méthode de travail cohérente pour assurer la durabilité de l’action culturelle, le développement du tourisme culturel et l’autonomisation de la culture sportive, et ce, à travers l’utilisation des applications de l’intelligence artificielle dans notre action culturelle et le recours aux créateurs dans ces domaines, a-t-il ajouté.

Il s’agit de l’intervention du Directeur général lors de la séance d’ouverture de la Conférence extraordinaire virtuelle des Ministres de la Culture des Etats membres de l’ICESCO, dont les travaux ont été lancés aujourd’hui, sous la présidence de l’Etat des Emirats Arabes Unis. Cet évènement, tenu sous le thème : « Durabilité de l’action culturelle face aux crises (COVID-19) », a connu la participation de 50 Etats et 22 organisations internationales.

Le Directeur général a précisé que l’appel à la tenue de cette Conférence découle de la responsabilité qui incombe à tous les Etats membres de soutenir les politiques et programmes culturels, et du fait que l’ICESCO est un foyer d’expertise et un espace institutionnel ouvert au dialogue ainsi qu’à la présentation des expériences réussies et des solutions innovantes pour la gestion de l’action culturelle. En outre, a-t-il indiqué, l’ICESCO est l’autorité compétente chargée de coordonner l’action culturelle commune, qui nécessite l’élaboration d’un projet culturel inclusif permettant de garantir la durabilité du droit à la culture, de suivre les mutations du futur et ses liens avec des secteurs pivots tels que le tourisme et les sports, et d’ouvrir des horizons pour la promotion des valeurs et mécanismes de dialogue des civilisations et d’échange culturel.

Et d’ajouter que la culture est une pierre angulaire de l’avenir et de la civilisation de l’homme, et qu’il convient aujourd’hui de constituer un capital culturel solide à même de contribuer à relever les défis culturels futurs. Partant de cette idée, il a été procédé au choix des axes à examiner lors de cette Conférence. Il s’agit notamment des principaux défis culturels pendant les crises, de l’anticipation de l’avenir de la culture après la COVID-19, de l’examen des nouvelles orientations du tourisme culturel, et de la présentation du Projet stratégique culturel numérique, élaboré par l’ICESCO pour servir de guide pour les Etats membres en matière d’action culturelle future commune. Dans la même veine, il a été procédé à la présentation du Portail numérique virtuel des sites patrimoniaux dans le monde islamique, créé par l’ICESCO, vu que le répertoire patrimonial dont jouit le monde islamique est menacé à environ 80%. Il convient de noter que ce Portail permettra d’inscrire les sites archéologiques ainsi que les éléments du patrimoine immatériel sur la Liste du patrimoine dans le monde islamique.

A cette occasion, Dr AlMalik a souligné dans son allocution que le concept de tourisme culturel, officiellement adopté par les Nations Unies il y a cinquante-sept ans, est désormais nécessaire, étant donné que la culture, le tourisme et les sports figurent en tête des économies des pays. Et de déclarer que la relation entre la culture et le sport mérite le développement, car elle constitue un monde richement dynamique. C’est ainsi que l’ICESCO est honorée de prospecter de nouveaux horizons dans ce domaine, dont nous espérons voir les résultats bientôt, a-t-il souligné.

En outre, il a précisé que pendant le confinement, les programmes culturels à distance ont contribué à atténuer la pression psychologique et sociale, ainsi qu’à compenser les répercussions de la fermeture de plus de 95% des institutions culturelles. Aussi, il a salué les initiatives pionnières lancées par l’ICESCO dont l’une des plus importantes est le « Foyer numérique de l’ICESCO » ; une plateforme de connaissances culturelles, éducatives et scientifiques dans le cadre de laquelle le volet culturel a connu une grande affluence à travers le programme « La culture à distance », ainsi que les initiatives « Coalition humanitaire globale » et « Les sociétés que nous voulons ».

Au terme de son allocution, le Directeur général a souligné que les mutations que notre monde connaît aujourd’hui dans divers domaines exigent aux Etats membres de mener la marche du nouveau mouvement culturel et d’être prédécesseurs dans ce domaine en toute confiance et capacité d’anticipation, le but étant de bâtir pour les générations futures un avenir prospère et des sociétés sûres.

X
Skip to content