Le Directeur général de l’ICESCO s’entretient avec l’ambassadeur égyptien à Rabat
August 13, 2020 0

Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ICESCO), s’est entretenu, hier, 12 août, au siège de l’Organisation à Rabat, avec S.E. M. Achraf Ibrahim, ambassadeur de la République Arabe d’Egypte auprès du Royaume du Maroc. Le but est d’examiner les perspectives de coopération entre l’ICESCO et l’Egypte dans les domaines de l’éducation, des Sciences et de la Culture, ainsi que les derniers préparatifs de la Conférence internationale qui sera tenue en Egypte sur la lutte contre le trafic des biens culturels.

Lors de cette entrevue, Dr AlMalik a passé en revue les initiatives, activités et programmes mis en œuvre pour permettre aux Etats membres de surmonter les répercussions négatives de la pandémie de coronavirus sur l’éducation, les sciences et la culture. Aussi s’est-il félicité de l’Accord conclu avec la bibliothèque d’Alexandrie, visant à mettre les joyaux de connaissances de ladite Bibliothèque à la disposition du «Foyer numérique de l’ICESCO», qui comprend plusieurs contenus éducatifs, scientifiques et de sensibilisation.

Et de saluer la grande attention accordée par les ministres égyptiens, concernés par les domaines d’action de l’Organisation, au renforcement des relations, de coopération bilatérale et à la participation aux conférences ministérielles et internationales virtuelles tenues récemment par l’ICESCO.

De même, les discussions ont porté sur les derniers préparatifs de la Conférence internationale qui sera coorganisée au cours de cette année par l’ICESCO et le ministère égyptien du Tourisme et des Antiquités, sous le haut patronage de Son Excellence le Président Abdelfattah al-Sissi, et qui portera sur la lutte contre le trafic des biens culturels et leur restitution. Aussi, Dr AlMalik a souligné que la communication et la coordination entre l’ICESCO et le Ministère est au plus haut niveau ; le but étant de publier une déclaration influente à l’issue de cette importante Conférence.

Pour sa part, l’Ambassadeur égyptien s’est félicité des efforts de l’ICESCO dans ses domaines de compétence, en notant que plusieurs plans et programmes ont été prévus pour célébrer le Caire capitale de la culture islamique au titre de 2020, et dont la plupart n’ont cependant pas été mis en œuvre à cause de la pandémie de COVID-19. Et de préciser que l’on accorde une attention très particulière en Egypte à ladite Conférence.

X
Skip to content