L’ICESCO célèbre la Journée internationale de la Traduction
September 30, 2020 0

L’Organisation du Monde Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ICESCO) célèbre aujourd’hui, le 30 septembre, la Journée internationale de la Traduction. Le 24 mai 2017, l’Organisation des Nations Unies a rendu la décision N°28871 approuvant la célébration de cette Journée en réponse à l’appel de la Fédération internationale des Traducteurs (FIT) qui en avait commencé la célébration officielle le 30 septembre 1991. A noter que la célébration de la Journée internationale de la Traduction coïncide avec la commémoration annuelle de la Saint-Jérôme, saint patron des traducteurs, qui a traduit la Bible de l’hébreu au latin.

Dans le cadre de la pandémie de COVID-19 qui a frappé nombre de secteurs vitaux à travers le monde, l’ICESCO s’associe à la FIT qui célèbre cette journée sous le thème : « Trouver les mots pour un monde en crise », pour montrer sa solidarité avec les traducteurs dans les quatre coins du monde dans la lutte contre cette pandémie et le renforcement du rôle de la traduction dans le rapprochement des peuples et des cultures, pendant ces circonstances difficiles imposant un isolement sans précédent.

Grâce à la nouvelle vision de S.E. Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’ICESCO, celle-ci était la première à faire face aux répercussions de ladite pandémie sur le secteur de la traduction au niveau interne. L’Organisation a très rapidement remplacé les techniques traditionnelles de la traduction simultanée présentielle lors des conférences, par le recours aux services des plateformes de visioconférences pour fournir ce type de traduction et présenter des propositions de développement du service de traduction sur la plateforme ZOOM. A cet égard, tous les webinaires et conférences tenus par l’Organisation depuis le début de la pandémie ont connu un énorme succès.
Par ailleurs, cette célébration constitue une occasion annuelle pour mettre en avant le rôle central du métier de traducteur qui revêt de plus en plus d’importance dans l’ère de la mondialisation, et rappeler aux patrons des traducteurs le travail remarquable et acharné qu’ils effectuent, la plupart du temps dans l’ombre, en vue de faciliter la communication entre les gens de différents genres et cultures. Depuis la nuit des temps, la traduction joue un rôle civilisationnel, culturel et scientifique, anticipe les réalisations civilisationnelles des nations et ne cesse de suivre leur progrès en la matière. Dans un monde qui compte plus de 6.000 langues et connaît davantage de communication et de rapprochement grâce aux transports et nouveaux médias, le recours à la traduction pour renforcer les liens de communication et de coopération et promouvoir la paix et la sécurité entre les pays du monde s’avère de plus en plus nécessaire.

Depuis sa création, l’ICESCO a fait de la traduction un moyen essentiel pour diffuser sa mission culturelle, éducative et scientifique en langues arabe, anglaise et française, et a traduit des milliers de documents, d’études, de recherches et d’ouvrages dans tous ses domaines d’action.

Conformément à sa nouvelle vision qui a pour but de développer ses programmes et projets afin de répondre aux besoins changeants de ses Etats membres, et de rénover ses méthodes et outils de travail en vue de suivre l’évolution technologique et numérique, la nouvelle Direction générale a lancé un processus de développement global de l’Organisation visant à numériser toutes ses activités et tirer parti des avantages de l’intelligence artificielle, afin d’améliorer ses services. A cet effet, le Centre de Traduction de l’ICESCO a bénéficié de ce processus en s’équipant de la dernière version du logiciel de traduction assistée par ordinateur « Trados », en vue de permettre aux traducteurs d’utiliser les applications de l’IA et les logiciels d’assistance à la traduction.

A l’occasion de cette Journée, S.E. Dr AlMalik s’est félicité du rôle de la traduction et du travail des traducteurs au niveau international afin de promouvoir le dialogue civilisationnel et préserver la diversité culturelle et linguistique dans le monde. Il a également salué les efforts déployés par les traducteurs de l’ICESCO pour diffuser la mission civiliosationnelle de celle-ci, en soulignant son engagement constant à développer les ressources technologiques, humaines et matérielles de ce Centre afin de lui permettre de mener à bien ses missions.

X
Skip to content