L’ICESCO dévoile un plan ambitieux pour développer les stratégies de gestion des ressources hydriques dans le monde islamique
October 28, 2020 0

Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ICESCO), a souligné l’importance d’investir dans des technologies et solutions novatrices d’économie de l’eau, de développer les systèmes d’approvisionnement en eau et de traitement des eaux usées et d’améliorer les services d’hygiène. Il a expliqué que la pandémie de COVID-19 avait montré l’importance et l’ampleur du besoin humain en eau potable.

Ces propos relèvent de l’allocution qu’il a adressée au Sommet virtuel de l’innovation 2020, lancé aujourd’hui et organisé par l’Association mondiale des Organisations de recherche industrielle et technologique (WAITRO), à l’occasion de son 50ème anniversaire. Tenu en partenariat avec l’ICESCO et l’Organisation des Nations Unies pour le Développement industriel (ONUDI), ce Sommet a connu la participation de S.A.R. la Princesse Sumaya bint El Hassan, Présidente de la WAITRO, de M. Lee Young, Directeur général de l’ONUDI, ainsi que d’une importante élite d’experts et de spécialistes dans la gestion de l’eau et la technologie.

 Dr AlMalik a ajouté que le manque d’eau dans de nombreux foyers représente une menace pour la santé publique, d’autant plus que le lavage des mains avec de l’eau et du savon est l’un des meilleurs et plus simples moyens de prévention contre le nouveau coronavirus.

Le Directeur général de l’ICESCO a souligné que celle-ci accorde une grande attention aux questions liées à l’eau, notamment en soutenant les États membres dans l’élaboration de stratégies de gestion intégrée des ressources hydriques. Il a annoncé également que l’ICESCO mettra en œuvre, dans les années à venir, un plan ambitieux qui comprend les éléments suivants :

1- L’amélioration et la garantie de l’approvisionnement en eau potable pour mille écoles dans des villages établis au sein des États membres.

2- Le soutien à la recherche scientifique et à l’innovation, en accordant 300 bourses pour aider les chercheurs des Etats membres à développer des solutions innovantes dans divers domaines.

3- Le lancement du « Prix ICESCO pour l’Innovation » afin de sélectionner la meilleure innovation en sciences et technologie dans les États membres, ayant un impact positif sur la société.

4- Le développement d’un nouveau programme de transfert des mécanismes de gestion durable de l’eau, afin de relever les défis liés à sa pénurie et répondre aux besoins en eau des États membres.

5- Le soutien au 9e Forum mondial de l’eau, que la capitale sénégalaise Dakar accueillera en 2021 pour examiner et adopter des idées à même de préserver les ressources hydriques.

Au terme de son allocution, Dr AlMalik a invité les organisations internationales, instances, centres de recherche et instituts spécialisés dans la gestion des ressources hydriques à coopérer avec l’ICESCO dans ce domaine vital, afin d’assurer la sécurité de l’eau pour les pays les plus nécessiteux.

X
Skip to content