L’ICESCO propose une initiative de coopération avec les pays du Golfe pour transférer leur expertise pédagogique aux pays les plus démunis
November 16, 2020 0

Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ICESCO), a souligné qu’il existe une importante opportunité de réaliser un saut qualitatif dans les performances éducatives et adapter les systèmes éducatifs aux attentes à venir, à la lumière de la crise que traverse le monde et qui vient perturber le processus éducatif à cause de la COVID-19. Il a aussi appelé au développement d’alternatives et scénarios intelligents, novateurs et flexibles pour faire face à de telles crises et répondre aux attentes de l’année 2021 dans le domaine de l’éducation.

Ces propos relèvent de l’allocution qu’il a prononcée à la 26ème Conférence générale des ministres de l’Education dans les États membres de l’ABEGS (Bureau arabe de l’Education pour les États du Golfe), tenue hier en visioconférence avec la participation de représentants d’organisations internationales spécialisées dans l’éducation, afin d’examiner l’avenir des systèmes éducatifs dans à la lumière de cette pandémie.

Dr AlMalik a appelé l’ABEGS et les organisations internationales spécialisées à coopérer avec l’ICESCO pour évaluer les plateformes d’enseignement technique et les programmes d’enseignement à distance pendant la pandémie de la COVID-19, le but étant de faire la distinction entre ces plateformes, de résoudre les difficultés y afférentes et de bénéficier des expériences réussies en la matière.

Le Directeur général a salué les progrès obtenus au niveau mondial par les États membres de l’ABEGS, dans la riposte aux développements de cette pandémie, de même qu’il a présenté une initiative pour que les États arabes du Golfe puissent adopter le transfert de leurs expériences et des applications réussies à certains États membres de l’ICESCO connaissant une faiblesse dans l’infrastructure de leurs systèmes éducatifs, manquant de ressources économiques et ayant  grandement besoin d’un soutien à même de limiter les effets de cette pandémie. En effet, a-t-il précisé, ces pays étaient exposés à un fléchissement dangereux dans leurs systèmes éducatifs et étaient incapables de surmonter cette situation déplorable.

Et d’ajouter que si l’initiative est acceptée par les pays du Golfe, l’ICESCO sera prête à coopérer à sa mise en œuvre en commençant par des rapports détaillés sur les pays touchés et leurs besoins urgents dans les domaines éducatif et technique.

Dr AlMalik a conclu son allocution en renouvelant ses remerciements aux ministres participant à la Conférence et à l’ABEGS, représenté par Dr Ali Al-Qarni, pour les efforts déployés face aux développements connus dans le domaine de l’éducation.

X
Skip to content