Dans son allocution au Conseil des Ministres des Affaires étrangères de l’OCI, le Directeur général de l’ICESCO appelle à former une équipe d’experts de haut niveau pour examiner la manière de faire face à l’évolution de la pandémie de la COVID-19
November 30, 2020 0

Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ICESCO), a souligné que la lutte contre la pandémie de la COVID-19 nécessite l’intensification des efforts, la complémentarité des rôles et l’échange d’expertise, en invitant les pays du monde islamique à former une équipe d’experts de haut niveaux réunissant des spécialistes et des chercheurs de renommés, afin d’étudier la manière de faire face à l’évolution de cette situation. Et de préciser que le Centre de la Prospective stratégique de l’ICESCO ainsi que les secteurs spécialisés, sont prédisposés à contribuer à l’élaboration d’une conception systématique de la mission et de la performance de ladite équipe.

Il s’agit de l’allocution de Dr AlMalik prononcée lors des travaux de la 47ème session du Conseil des Ministres des Affaires étrangères de l’Organisation de la Coopération islamique (OCI), qui a eu lieu en présentiel les 27 et 28 novembre 2020 à Niamey (Niger), sous le thème : « Unis contre le terrorisme pour la paix et le développement.

Au début de son allocution, le Directeur général a remercié le gouvernement nigérien pour son accueil chaleureux, ainsi que le Secrétariat général de l’OCI pour l’avoir invité à cette session, qui est la première du genre depuis l’apparition de la pandémie, en soulignant que ceci impose de lourdes responsabilités aux participants concernant les solutions et mesures nécessaires à lutter contre les répercussions négatives de cette pandémie.

Il a également précisé que l’Organisation, compte tenu de ses compétences, et dans le cadre de ses missions, a toujours été aux avant-postes, de même qu’elle a fait de cette pandémie une opportunité pour renforcer sa position à l’échelle internationale, étant donné qu’elle avait lancé prématurément nombre d’initiatives stratégiques, qui visent à soutenir les efforts des États membres pour réduire les répercussions de la pandémie, notamment :

1- Mise en place d’un prix international dans le domaine de la recherche scientifique destiné à la découverte d’un traitement efficace ou un vaccin préventif contre la COVID-19 d’une somme de 200.000 $US.

2- Conception d’un programme intégré d’enseignement à distance, liant l’étudiant à l’enseignant et à l’école, qui comprend un ensemble d’équipements, de matériels et de logiciels électroniques, distribués à 30 des États membres les plus vulnérables.

3- Lancement du Foyer numérique de l’ICESCO, qui comprend un contenu riche et de larges sources de connaissances, références scientifiques, manuels pédagogiques et outils éducatifs.

4- Fourniture du soutien matériel, technique et logistique à nombre d’États membres touchés par la pandémie.

5- Lancement de l’initiative « Les sociétés que nous voulons », dans le cadre des initiatives de connaissance de l’Organisation, et de nombre d’études stratégiques sur l’avenir du monde islamique et de l’Afrique ainsi que sur l’éthique de l’intelligence artificielle.

6-Tenue des conférences virtuelles des Ministres de l’Education et de la Culture, en plus d’une dizaine de webinaires, de conférences internationales, et de séminaires sur les questions éducatifs, scientifiques et culturelles liées en particulier à l’impact de la pandémie.

7- Création de la Coalition humanitaire globale de l’ICESCO, dans l’intérêt d’assurer la cohérence de tous ces efforts et la mise en œuvre de ces visions dans un cadre holistique et global, pour mobiliser les capacités et unifier les objectifs visant à faire face à cette pandémie.

De même, Dr AlMalik a invité les participants à cet évènement à soutenir davantage la Coalition humanitaire globale, afin de lui permettre d’atteindre ses objectifs dans la phase suivante, vu que son programme de mise en œuvre comprend un ensemble de projets de terrain et d’activités spécialisées. Et d’ajouter que plusieurs États membres et organisations régionales et internationales ont adhéré à cette Coalition, favorablement accueillie par nombre de dirigeants des États membres.

X
Skip to content