Le Directeur général de l’ICESCO s’entretient au Niger avec nombre de ministres des affaires étrangères des pays du monde islamique
November 30, 2020 0

Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ICESCO), s’est entretenu avec nombre de ministres des affaires étrangères et de chefs de délégation des pays du monde islamique, en marge de leur participation aux travaux de la 47ème session du Conseil des ministres des affaires étrangères de l’Organisation de la Coopération islamique (OCI), qui a eu lieu les 27 et 28 novembre 2020 en présentiel à Niamey, capitale de la République du Niger, sous le thème : « Unis contre le terrorisme pour la paix et le développement ».


Parmi les responsables des pays du monde islamique, que le Directeur général a rencontrés aujourd’hui au Niger, figurent les ministres des affaires étrangères des pays suivants : Royaume d’Arabie Saoudite ; Libye ; Pakistan ; Azerbaïdjan ; Sénégal ; Bénin ; Gambie ; Mauritanie ; Tunisie ; Soudan ; et Côte d’Ivoire, en plus des représentants de l’Iraq, du Djibouti, de l’Indonésie et du Yémen. Il s’est également entretenu avec le Tchadien M. Hussein Ibrahim Taha, élu nouveau Secrétaire général de l’OCI.


Les rencontres avec lesdits responsables ont porté sur l’examen du développement de la coopération constructive et du partenariat entre l’ICESCO et les pays du monde islamique, dans les domaines de l’éducation, des sciences et de la culture, à la lumière de la vision et nouvelle stratégie d’action de l’Organisation, fondée sur davantage de communication avec les Etats membres, pour identifier leurs priorités et besoins, et concevoir d’importants programmes et projets à mettre en œuvre en coopération entre l’ICESCO et les autorités compétentes de chaque pays, en tenant compte de ses priorités et besoins.


Dr AlMalik a aussi présenté aux ministres des affaires étrangères et chefs de délégation les initiatives, projets et programmes les plus importants lancés et mis en œuvre par l’ICESCO pendant la pandémie de la COVID-19, afin de soutenir les efforts des Etats membres pour faire face aux répercussions négatives de la pandémie, notamment sur les secteurs de l’éducation, des sciences et de la culture.


Et de préciser que l’Organisation a connu plusieurs actions de développement et de modernisation au cours de l’année écoulée et se place désormais en tête des organisations internationales œuvrant dans les domaines de l’éducation, des sciences et de la culture.


Pour leur part, les ministres des affaires étrangères et les chefs de délégation des pays du monde islamique ont salué le travail remarquable de l’ICESCO et ont affirmé la volonté de leurs pays de poursuivre une coopération constructive avec l’Organisation dans ses domaines de compétence.

X
Skip to content