Examen des perspectives de coopération entre l’ICESCO et l’Azerbaïdjan en matière de technologie
January 13, 2021 0

Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture (ICESCO), et M. Ramin Guluzade, ministre azerbaïdjanais des transports, communications et hautes technologies, ont examiné les perspectives de coopération entre les deux parties en matière d’intégration de la technologie dans les domaines de l’éducation et de la culture, ainsi que le renforcement des capacités des jeunes innovateurs issus du monde islamique.

Cette entrevue s’est déroulée mercredi 13 janvier 2021 au siège dudit Ministère à Bakou, en présence de la délégation accompagnant Dr AlMalik lors de sa visite officielle actuelle en Azerbaïdjan, composée de chefs de secteur de l’Organisation. A également pris part à cet entretien M. Wasif Aivazzadeh, Secrétaire général de la Commission nationale azerbaïdjanaise pour l’éducation, les sciences et la culture, en plus de responsables du Ministère.

Après avoir échangé les expressions de remerciement, les deux parties ont exprimé leur prédisposition à renforcer une coopération et un partenariat pratique, de même qu’ils ont examiné les domaines de coopération proposés, notamment l’intégration des nouvelles technologies dans l’éducation pour faire face aux répercussions de la pandémie de COVID-19, en particulier la fermeture des établissements d’enseignement pendant de longues périodes, accélérant ainsi le rythme de l’orientation vers l’enseignement à distance. Aussi a-t-il été procédé à l’examen de la possibilité de partager, avec les États membres de l’ICESCO, l’expérience de l’Azerbaïdjan concernant le programme de construction de villes intelligentes.

En outre, les deux parties ont formé un comité conjoint chargé de préparer la tenue d’une conférence, qui sera organisée par l’ICESCO en coopération avec le ministère azerbaïdjanais, sur la cyber-sécurité ; élément clé dans le processus de la numérisation suscitant l’intérêt de tous les secteurs, et d’assurer le suivi de la conception et la mise en œuvre des programmes de coopération entre les deux parties en matière d’éducation, de sciences et de culture.

X
Skip to content