Lancement des travaux de la 41e session du Conseil exécutif de l’ICESCO
March 30, 2021 0

Ont été lancés, mardi 30 mars 2021, les travaux de la 41ème session du Conseil exécutif de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO). Ledit Conseil a été tenu virtuellement pour la première fois dans l’histoire de l’Organisation, en présence des membres du Conseil et des secrétaires des commission nationales des États membres.

La séance d’ouverture de la session a débuté par la récitation de versets du Saint Coran, suivie de l’allocution de Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’ICESCO, dans laquelle il a souligné que malgré les défis auxquelles l’humanité est confrontée à cause de la pandémie de la COVID-19, l’ICESCO s’est efforcée à transformer cette épreuve en une opportunité, et a pu réaliser de grands succès consécutifs, grâce à Dieu Tout-Puissant et à la sincérité de ses directeurs et experts.

Dr AlMalik a également parlé du grand rôle du Conseil exécutif en matière d’édification de l’avenir de l’ICESCO et du renforcement de sa position sur la scène internationale en tant qu’organisation prestigieuse, reconnue et influente, soulignant que celle-ci vise à travailler davantage et étroitement avec les membres de son Conseil exécutif, en vue faire de chaque membre un conseiller de l’Organisation aux fins de concertation et d’échange d’opinions concernant les divers projets et programmes.

Aussi s’est-il félicité des États membres qui veillent à verser leurs contributions au budget de l’ICESCO à l’échéance, indiquant que cet engagement permet à l’Organisation d’atteindre ses objectifs, et lui confère une position internationale distinguée parmi les organisations afin qu’elle puisse répondre efficacement aux besoins de ses États membres.

Dans l’allocution du Royaume Hachémite de Jordanie, adressée par Dr Mohammad Khair Abu Qudais, ministre de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, président de la Commission jordanienne pour l’éducation, la culture et les sciences, et prononcée en son nom par Dr Nawwaf Al-Ajarmah, président par intérim du Conseil exécutif de l’ICESCO, il a été fait allusion aux principales répercussions de la pandémie de la COVID-19 sur le domaine éducatif.

À cet égard, la Jordanie a appelé l’ICESCO à aider les États membres à développer leurs systèmes éducatifs et à qualifier les enseignants dans le domaine des technologies modernes, de même qu’il a salué le rôle de l’Organisation en matière de dialogue interculturel ainsi que dans ses domaines de compétence.

À l’issue de la séance d’ouverture, Dr Ali Zeidan Abu Zuhri, Président de la 13e session de la Conférence générale de l’ICESCO, a évoqué les efforts pratiques de l’Organisation face aux divers défis, en menant des actions et initiatives pionnières qui lui ont permis de répondre aux aspirations de ses États membres.

Et de souligner que la pandémie était une épreuve décisive ayant prouvé la position de l’ICESCO qui a pu collaborer avec ses États membres pour faire face aux répercussions négatives de la pandémie, et qu’il existe encore de grands défis nécessitant de redoubler d’effort et de travailler avec un esprit d’équipe.

De même, Dr Abu Zuhri a exprimé son espoir que l’ICESCO restera un phare de rayonnement civilisationnel dans les domaines de l’éducation, des sciences et de la culture, appelant les commissions à activer la communication à travers la « Plateforme des commissions nationales », créée par l’Organisation dans le cadre d’une initiative exceptionnelle.

Juste après la fin de la séance d’ouverture, les travaux de la première séance dudit Conseil ont été lancés. Ils verront, pendant deux jours, la présentation de rapports sur les activités de l’Organisation pour les années 2019 et 2020, ainsi que de nombre de documents et projets stratégiques à mettre en œuvre par les secteurs de l’ICESCO dans les années à venir.

X
Skip to content