Examen de la coopération entre l’ICESCO et la Fondation Al Erfan pour le conseil pédagogique et le développement professionnel
April 6, 2021 0

L’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO) a tenu, lundi 05 avril 2021 à son siège, une réunion de coordination avec la Fondation Al Erfan pour le conseil pédagogique et le développement professionnel, afin d’examiner les perspectives de coopération en matière de mesure des compétences linguistiques des étudiants de la langue arabe non arabophones à l’intérieur et à l’extérieur du monde islamique.

L’ICESCO a été représentée à cette réunion, respectivement par Dr Majdi Haji Ibrahim, Chef du Centre de langue arabe pour les non arabophones ; M. Adel Bouraoui, Conseiller du Directeur général aux Centres et Chaires universitaires externes de l’ICESCO dans le domaine de la langue arabe; et Dr Youssef Ismaïli, Expert au même Centre. De son côté, la Fondation a été représentée le Président de son Conseil d’administration, Dr Mohamed El Hannach.
Lors de cette réunion, Dr El Hannach a examiné en détail le projet de Plateforme Al Erfan pour l’évaluation des compétences des non arabophones, en mettant l’accent sur son contenu et ses caractéristiques ainsi que sur les épreuves d’évaluation du niveau des apprenants en langue arabe, intégrées dans cette plateforme et élaborées en conformité aux normes internationales de mesure des compétences linguistiques. Aussi, il a fourni un modèle d’épreuve finale d’évaluation du niveau de la langue arabe, adaptée à la situation de l’enseignement de cette langue aux non arabophones dans les États membres.

Pour leur part, les représentants de l’ICESCO ont évoqué le rôle du Centre de l’ICESCO de langue arabe pour les non arabophones dans l’appui aux programmes et contenus numériques pédagogiques au service de l’enseignement de la langue arabe dans les pays non arabophones. De même, ils ont salué les efforts remarquables du Centre pour promouvoir les épreuves d’évaluation des compétences des non arabophones, en coopération avec les organisations internationales et institutions gouvernementales et non gouvernementales opérant dans ce domaine vital.

À l’issu de cette réunion, les deux parties ont convenu d’examiner les moyens de coopération au service de la langue arabe, notamment en matière de mesure des compétences linguistiques des étudiants de la langue arabe à travers le monde.

X
Skip to content