Le Directeur général de l’ICESCO s’entretient avec le Chargé d’affaires de l’Ambassade de Zambie à Rabat
May 4, 2021 0

Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO), a reçu, le 04 mai 2021 au siège de l’Organisation à Rabat, M. Eliphas Chinyonga, Chargé d’affaires de l’Ambassade de la République de Zambie auprès du Royaume du Maroc, afin d’examiner les perspectives de coopération entre les deux parties dans les domaines de l’éducation, des sciences et de la culture.

Lors de cette entrevue, à laquelle ont pris part nombre de directeurs de secteur de l’ICESCO, Dr AlMalik a souligné que la stratégie d’action de l’Organisation se fonde sur une approche d’ouverture à tous, y compris les États non-membres, pour davantage de coopération et de partenariat au service des États membres et des communautés musulmanes à travers le monde. Et de préciser que l’ICESCO avait amendé sa Charte pour permettre aux Etats non-membres de rejoindre l’Organisation en tant qu’observateur.

Il a ajouté que l’Organisation a accordé une priorité particulière aux États membres du continent africain, en apportant son soutien, en coopération avec les parties et institutions donatrices, à un grand nombre de ces États pendant la pandémie de COVID-19, afin de leur permettre de surmonter les répercussions négatives de cette pandémie.

De même, cette entrevue a abordé les efforts de l’ICESCO dans divers domaines, y compris la prospective stratégique et le dialogue civilisationnel et culturel, visant à promouvoir les valeurs de tolérance et de coexistence, ainsi que la proclamation de 2021 Année de l’ICESCO de la femme, en reconnaissance du rôle que celle-ci a joué pendant la pandémie, en plus de l’attention particulière qu’accorde l’Organisation à la formation des jeunes au leadership et au renforcement de leurs capacités pour répondre aux exigences de l’avenir.

Pour sa part, le Chargé d’affaires zambien a salué le rôle phare de l’ICESCO dans ses domaines de compétence, soulignant qu’il était désireux, quelques semaines après le début de sa mission en mars 2021 à la tête de la mission diplomatique de son pays auprès du Maroc, de visiter l’Organisation et d’examiner les programmes et activités qu’elle mettra en œuvre au cours de la prochaine phase.

Aussi a-t-il exprimé sa volonté de renforcer la coopération entre la Zambie et l’ICESCO dans ses domaines de compétence et, partant, avec les États du monde islamique, d’autant plus que la communauté musulmane en Zambie se développe de manière significative. Il a également souligné son intérêt à participer aux activités qui seront menées par l’ICESCO.

X
Skip to content