Séminaire de l’ICESCO : « La transition vers des villes intelligentes, une nécessité pour relever les défis futurs »
June 4, 2021 0

Les participants au séminaire « Villes intelligentes, résilientes et durables » ont souligné l’importance de la transition vers ce genre de villes en vue de relever les défis auxquels fait face l’humanité aujourd’hui et qui devraient s’aggraver dans le futur, tel la hausse de la consommation des ressources naturelles, de l’énergie et de l’eau, et l’accroissement de la production de déchets causant la pollution atmosphérique. Dans cette perspective, les participants estiment que les villes intelligentes sont de même à rationaliser l’utilisation de ces ressources et améliorer la qualité de vie grâce à la technologie moderne.

Le séminaire, tenu par l’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO) en partenariat avec le Bureau de l’UNESCO pour le Maghreb et l’Organisation des cités et gouvernements locaux unis (CGLU), les 3 et 4 juin 2021 en présentiel au siège de l’ICESCO à Rabat et à distance, a animé pendant sa journée de clôture des échanges fructueux et des idées innovatrices d’experts spécialistes en technologie et développement durable et de représentants d’un nombre d’instances et institutions concernées par le développement des villes, qui ont discuté des meilleures méthodes et étapes de mise en place d’un plan d’action pour la transition vers des villes durables et intelligentes. Et sur ce, les participants ont estimé qu’il n’y a pas un unique modèle de plan d’action à généraliser et qu’il faut y avoir différentes expériences afin d’adopter des dispositifs ingénieux.

L’accent a été mis également sur l’importance de la collaboration, du travail commun, de l’échange d’expertises diverses en matière de transition vers les villes durables, de promotion des politiques, stratégies, programmes et initiatives visant la sensibilisation au concept des villes vertes et intelligentes ainsi que de renforcement des compétences techniques et de simplification d’accès aux ressources financières nécessaires pour la mise en œuvre de la transition, la restructuration et le développement des institutions.

Les participants au séminaire ont formulé un certain nombre de recommandations, entre autres ; le devoir des villes intelligentes, durables et flexibles de tenir compte des besoins citadins et des exigences environnementales, sociales et économiques dans le cadre d’une approche intégrale, l’adoption d’une méthode intégrée en vue de sensibiliser et promouvoir l’approbation et la participation de toutes les parties prenantes, la mise en place d’un réseau favorisant la coopération entre les différentes villes du monde islamique ; le but étant d’assurer la création de villes intelligentes, durables et flexibles, le transfert de connaissances et techniques et la composition d’un comité chargé d’élaborer un guide pour les villes et les sociétés intelligentes.

Parmi les recommandations figurent aussi la nécessité d’examiner les questions relatives à la gouvernance des données ainsi que le choix d’un modèle économique global conformément à un cadre juridique bien déterminé afin d’assurer la protection des données personnelles dans la promotion des villes intelligentes.

L’ordre du jour de la première journée du séminaire avait abordé le concept de villes intelligentes et durables et passé en revue les expériences d’un certain nombre d’États dans ce domaine.

X
Skip to content