Création de la chaire ICESCO pour le soutien à la recherche scientifique sur l’arganier à l’Université Ibn Zohr
July 29, 2021 0

L’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO), la Commission nationale marocaine pour l’éducation, les sciences et la culture et l’Université Ibn Zohr à Agadir (Royaume du Maroc) ont signé un accord de partenariat pour la création de la chaire ICESCO pour l’arganier à l’Université. Le but est de soutenir, encourager et encadrer les recherches scientifiques sur l’arganier, les moyens de le promouvoir, le protéger et le valoriser, et l’organisation de prix récompensant les meilleures recherches en matière de développement et de conservation de cet arbre unique.

L’accord a été signé, mercredi 28 juillet 2021 lors d’une cérémonie tenue au siège du Centre des Formations et des Rencontres nationales à Rabat, par Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’ICESCO ; Dr Saaïd Amzazi, ministre de l’Éducation, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Président de la Commission nationale marocaine ; Dr Driss Ouaouicha, ministre délégué chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique au Royaume du Maroc; et Dr Abdelaziz Bendou, Président de l’Université Ibn Zohr. Cet évènement a également connu la présence de M. Jamal Eddine El Aloua, Secrétaire général de la Commission marocaine, de présidents des universités marocaines, et de responsables et directeurs du Ministère.

Dans son allocution prononcée lors de la cérémonie, Dr AlMalik a indiqué que la chaire vise à encourager la recherche scientifique sur l’arganier, en tant que patrimoine culturel immatériel, arbre médicinal très répandu dans la région sud du Royaume du Maroc, et trésor environnemental qui génère des opportunités d’investissement, notamment en faveur des femmes rurales, dans le cadre des coopératives opérant dans le domaine des produits de l’Argan.

Il a également ajouté que la création de cette chaire s’inscrit dans le cadre de la nouvelle vision de l’ICESCO fondée sur l’ouverture, en soulignant que l’Organisation a mis en place un réseau international de chaires pour les sciences, la pensée, la littérature et les arts, afin de soutenir la recherche scientifique dans ces domaines.

Pour sa part, Dr Amzazi a précisé que la chaire encadrera les travaux de recherche liés aux mécanismes de conservation, de développement, de protection et de valorisation de l’arganier, et supervisera l’organisation des prix d’encouragement des meilleures recherches dans le domaine.

Selon ses clauses, l’accord vise à sélectionner des thèmes de recherche scientifique liés à l’arganier et en assurer le suivi durant toutes les étapes de réalisation et de mise en œuvre, organiser des appels d’offres concernant les recherches sur le thème de la chaire, dans le cadre d’un programme de prix, sélectionner les meilleures recherches par des commissions désignées, et fournir à la Commission nationale les informations nécessaires, afin d’élaborer des rapports périodiques, qui soutiendront les activités de la chaire, et qui seront soumis à l’ICESCO.

X
Skip to content