L’ICESCO participe à un colloque sur l’expérience culturelle omanaise et son rôle dans le renforcement des relations internationales
September 28, 2021 0

Le Secteur de la Culture et de la Communication de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO) a participé au colloque organisé par la Commission nationale omanaise pour l’éducation, la culture et les sciences, sur l’expérience culturelle omanaise et son rôle dans le renforcement des relations internationales. Le colloque a démarré lundi 27 septembre 2021 à distance et durera deux jours, avec la participation d’un certain nombre de représentants d’institutions internationales concernées par la culture et les relations internationales, d’universitaires, de chercheurs, en plus d’étudiants universitaires, afin de présenter la culture, ses piliers et son rôle dans l’établissement des relations internationales et de la coopération.

Dans son discours, Dr Mohamed Zinelabidine, Directeur du Secteur de la Culture et de la Communication, a présenté un document sur le rôle de l’ICESCO dans la consolidation de la culture dans le monde islamique, dans lequel il a passé en revue les efforts de l’Organisation pour faire de la culture un vecteur principal du développement humain, en soulignant sa dimension intellectuelle, idéologique et civilisationnelle, comme moyen de promotion du rapprochement entre les peuples du monde.

Il a également souligné que le plan stratégique de l’ICESCO à moyen terme 2021-2025 accorde une grande attention aux questions de la pensée et de l’être humain et aux enjeux de l’action culturelle pour contribuer au développement des sociétés, et que le nouveau dynamisme qui caractérise l’Organisation est fondé sur une perspective stratégique qui place la culture à la place qui lui revient.

Il a ajouté que le renforcement du rôle de la culture permettra l’établissement de références culturelles qui présentent la véritable image du monde islamique avec sa richesse et ses joyaux, en indiquant que la culture est encore marginalisée dans certains pays quant au développement humain durable, et a appelé à en faire l’un des piliers du produit intérieur brut des pays, et à œuvrer au développement des capacités des femmes et des jeunes et à la recherche de nouvelles sources de richesse humaine et matérielle.

X
Skip to content