Le Directeur général de l’ICESCO appelle à la coopération et à la mobilisation des potentiels pour surmonter les répercussions de la pandémie de COVID-19
October 20, 2021 0

Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO), a appelé à mobiliser les potentiels et les ressources ; le but étant de soutenir les États membres à surmonter les répercussions de la pandémie de COVID-19 sur les domaines de l’éducation, des sciences, de la culture et du développement, de lutter contre la pauvreté, de consolider les valeurs de modération et de juste-milieu et d’apporter l’appui aux jeunes et aux femmes. Il s’agit aussi de protéger les enfants, d’enseigner les réfugiés et les personnes déplacées, de préserver le patrimoine, de développer les industries culturelles et de suivre les nouveaux rôles de l’intelligence artificielle, les modèles futurs de l’éducation, ainsi que les applications virtuelles des services sociaux en général.

Ces propos relèvent de l’allocution de Dr AlMalik au lancement du 6ème Forum de partenariat entre les organisations (ICESCO, ALECSO et l’ABEGS), qui s’est déroulé en présentiel et à distance le 20 octobre 2021 au Siège de l’ABEGS à Riyad, sous le thème : « Vision et plans post-COVID-19 des organisations pour faire face aux urgences et crises ». Ont pris part à cet évènement Dr Abdulrahman Al-Assimi, Directeur général de l’ABEGS, Dr Mohamed Ould Omar, Directeur général de L’ALECSO, et les secrétaires généraux des commissions nationales pour l’éducation, les sciences et la cultures des États arabes.

À cette occasion, le Directeur général de l’ICESCO a passé en revue les principaux programmes et initiatives lancés et mis en œuvre par l’ICESCO pendant la pandémie, soulignant que les trois organisations internationales sont invitées à formuler des recommandations plus pratiques sur l’adoption d’un partenariat régulier afin d’accélérer le progrès de leurs États membres et leur permettre d’atteindre les ODD à l’horizon de 2030.

A l’issu de son intervention, il a souligné la nécessité de voir émerger de ce Forum des initiatives communes entre les trois organisations, qui permettront aux États membres de surmonter les répercussions de la pandémie, ainsi que de convenir des mécanismes de financement pour la mise en œuvre de ces initiatives. Aussi a-t-il appelé à tenir la prochaine session de ce Forum au siège de l’ICESCO à Rabat, réitérant l’engagement ferme de l’Organisation à soutenir fortement les systèmes éducatifs, scientifiques et culturels dans les États membres.

De son côté, Dr Al-Assimi a indiqué qu’en dépit des défis entrainés par la pandémie de COVID-19 dans divers secteurs, cette crise a stimulé l’innovation dans le développement d’alternatives à l’enseignement présentiel, et montré l’importance de la conception de plans préalables pour assurer la continuité de l’éducation. Et d’ajouter que ce Forum est une occasion pour examiner les perspectives d’avenir, remédier aux crises et bénéficier des expériences et actions menées par les organisations pendant la pandémie.

Dr Ould Omar a évoqué les initiatives lancées par l’ALECSO pour contribuer à la continuité du processus éducatif pendant la pandémie de COVID-19 qui a impacté négativement plusieurs aspects de la vie et imposé la communication à distance. Il a également passé en revue les sessions de formation mises en œuvre pour renforcer le processus éducatif.

Pour sa part, Mme Mahra Hilal Al-Mutaiwei, Directrice du Centre régional de l’UNESCO pour la planification de l’éducation, a souligné l’importance de la complémentarité et de la coordination entre les organisations internationales pour parvenir à un développement durable et investir les ressources afin de promouvoir l’éducation. De même, Dr Abdurrahman Al- Dairas , Directeur du Centre Régional de l’UNESCO pour la qualité et l’excellence de l’enseignement, a souligné qu’il est désormais impératif d’anticiper le futur de l’enseignement et rechercher de solutions innovantes aux défis.

Les représentants des trois organisations ont ensuite présenté les visions de l’ICESCO, de l’ALECSO et de l’ABEGS, qui s’accordent tous sur l’anticipation de l’avenir et l’adoption de la technologie en cas de crises et d’urgences.

Par la suite, les secrétaires généraux des commissions nationales pour l’éducation, les sciences et la culture des pays arabes ont pris la parole pour saluer la tenue du Forum et souligner la nécessité d’une coopération et d’un partenariat entre les trois organisations.

Au terme de cet évènement, il a été procédé à la formulation de recommandations qui tracent une feuille de route pour la coopération entre les trois organisations et définissent des mécanismes d’action commune permettant d’atteindre les objectifs escomptés de ce partenariat.

X
Skip to content