Le Directeur général de l’ICESCO reçoit le Chef du Secteur des opérations et des programmes de l’espace à la Commission spatiale saoudienne
November 2, 2021 0

Dr Salim M. AlMalik Directeur général de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO) a reçu l’ingénieur Majed Alonazi, Chef du Secteur des opérations et des programmes de l’espace à la Commission spatiale saoudienne, qui participe au Forum mondial de l’ICESCO des sciences de l’espace.

Lors de l’entrevue, tenue lundi 1er novembre 2021 au siège de l’ICESCO à Rabat, Dr AlMalik et l’ingénieur Alonazi ont examiné les moyens d’établir une coopération entre l’ICESCO et la Commission spatiale saoudienne, dans le cadre de la vision de l’Organisation qui accorde une grande importance à soutenir les efforts des pays islamiques et à les encourager à investir dans les sciences de l’espace et leurs applications, qui constituent les sciences de l’avenir.

L’ingénieur Alonazi a évoqué les réalisations de la Commission spatiale saoudienne dans le domaine de l’espace, en application de la vision 2030 du Royaume d’Arabie Saoudite, adoptée par S.A.R. Mohammed ben Salmane, Prince héritier, Vice-Premier ministre, ministre de la Défense, ainsi que le grand intérêt qu’elle attache à l’investissement dans les sciences et les applications de l’espace, étant donné qu’il s’agit d’un secteur pivot pour parvenir au développement durable.

Par ailleurs, le Directeur général a salué la vision pionnière du Royaume, en soulignant que l’Organisation est pleinement disposée à coopérer avec la Commission spatiale saoudienne, dans le lancement et la mise en œuvre des initiatives, programmes et activités liés aux sciences de l’espace et à leurs applications.

Les deux parties sont convenu de l’importance de l’action commune entre les pays du monde islamique dans le domaine de l’espace, et de l’ouverture à d’autres pays, qui ont fait des progrès dans ce domaine, pour faire face aux défis actuels et futurs, et pour contribuer à l’amélioration de la vie des gens, grâce à l’énorme potentiel des sciences de l’espace et de ses applications qui renforce la capacité de l’homme à faire face aux crises et aux catastrophes dont le monde est témoin et à contribuer à la réalisation du développement durable.

De même, l’ingénieur Alonazi s’est félicité de la grande qualité du Forum mondial de l’ICESCO des sciences de l’espace, qui s’achève aujourd’hui, mardi 2 novembre 2021, en indiquant qu’il ouvrira la voie à la coopération entre les pays du monde islamique dans ce domaine vital.

X
Skip to content