Le Directeur général de l’ICESCO appelle à la coopération et à la solidarité pour parvenir à la justice entre les sociétés humaines
November 13, 2021 0

Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO), a appelé à renforcer la culture de paix et à promouvoir un dialogue civilisationnel rationnel pour parvenir à la justice entre les sociétés humaines dans les domaines de l’éducation, la santé, la culture, l’énergie et la protection de l’environnement, remédier aux lacunes dans la gestion des affaires mondiales que les crises ont pu révéler et faire face au monopole de certains pays sur les médicaments et les vaccins pendant ces crises, en soulignant que notre destinée commune est de vivre ensemble, de coopérer et d’être solidaires.

Le Directeur général a prononcé ces paroles samedi 13 novembre 2021 lors de la 41e session de la Conférence générale de l’UNESCO. Dans son allocution, il a également congratulé Mme Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO, pour la confiance placée dans son travail et son élection pour un second mandat, et a félicité l’UNESCO à l’occasion de la célébration de son soixante-quinzième anniversaire.

Dr AlMalik a aussi indiqué que nous devons également renouveler la vision, les mécanismes de travail et les systèmes de réflexion, et que les organisations internationales se placent en tête des parties concernées par ce nouvel horizon de l’humanité dans la gestion des affaires mondiales, et elles doivent anticiper l’avenir et mener des études qui apportent des solutions efficaces en fonction du contexte et de la situation de chaque pays. Et d’ajouter que l’ICESCO a su développer ses mécanismes de travail afin de servir ses États membres, et a consacré aux femmes toute une année festive (2021) riche de nombreuses activités et programmes, dans le but de permettre aux femmes d’assumer leur juste rôle dans la résolution des problèmes auxquels sont confrontés les États membres ; un rôle que les femmes ont bien démontré lors de la crise de COVID-19, en étant aux premiers rangs pour lutter contre les effets de l’épidémie.

Le Directeur général a appelé à la nécessité de se concentrer sur les domaines mal connus, en précisant que l’ICESCO a exploré des domaines nouveaux et futuristes, tels que les questions des sciences spatiales et de l’intelligence artificielle, et a organisé le Forum mondial des sciences de l’espace de l’ICESCO, car elle est consciente que ne pas investir dans ce domaine privera de nombreux pays de bénéficier d’applications pratiques dans de nombreux domaines tels que l’agriculture, l’environnement, les changements climatiques, l’énergie, la médecine, le contrôle des frontières et autres.

Pour conclure son discours, il a affirmé que l’ICESCO est disposée à coopérer avec les organisations internationales, et qu’elle est fière d’être un partenaire de l’UNESCO dans les domaines d’intérêt commun.

X
Skip to content