L’ICESCO participe à la réunion du Groupe de vision stratégique «Russie-Monde islamique »
November 25, 2021 0

L’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO) a participé à la réunion du Groupe de vision stratégique «Russie-Monde islamique », tenue sous le Haut patronage du Serviteur des Deux Saintes Mosquées, le Roi Salman Bin Abdulaziz Al Saud, dans la ville de Djeddah sous le slogan “Dialogue et perspectives de coopération”, et inaugurée le 24 novembre 2021 par Son Altesse Royale le Prince Khalid Al-Faisal, Conseiller du Serviteur des Deux Saintes Mosquées, Gouverneur de la région de Makkah Al-Mukarramah, en présence de Son Excellence Rustam Minnikhanov, président de la République du Tatarstan, président du Groupe de vision stratégique, et nombre de ministres, responsables et scientifiques tant de la Fédération de Russie que des pays du monde islamique.

Dans son intervention lors de cette réunion s’étalant sur trois jours, Dr Kais Hammami, Directeur du Centre de prospective stratégique de l’ICESCO, a avancé qu’afin de construire un avenir durable dans le contexte du rythme effréné des changements que connaît le monde, Il est devenu nécessaire d’explorer les caractéristiques de l’avenir en élaborant des scénarios prévus, en évitant les erreurs du passé et en définissant les orientations futures qui façonneront l’avenir des pays du monde islamique.

Il a également souligné que l’ICESCO mobilise son expertise et ses ressources pour soutenir ses États membres. En effet, l’Organisation a déployé des efforts considérables dans ce sens depuis le début de la pandémie de Covid-19 pour atténuer ses répercussions, aider les États membres à surmonter la crise et renforcer leurs initiatives tendant à la réalisation d’un développement durable et la construction de sociétés prospères.

Il a ajouté que l’ICESCO, dans le cadre de sa nouvelle vision, a adopté une approche proactive et préventive, de la phase de prospective à la phase de planification stratégique, afin de promouvoir la culture de la prospective et soutenir les efforts des pays du monde islamique dans le développement de leurs différents systèmes, en affirmant que la prospective va au-delà de la présence de modèles de développement traditionnels, pour prendre en compte les signaux faibles, les tendances émergentes et les voies de développement possibles, car l’objectif ultime de la prospective est de guider le processus de prise de décision en explorant les orientations futures et les défis potentiels.

Dr Hammami a rappelé en définitive que les politiques prospectives et flexibles visent à former de nouveaux modèles d’évolution, afin de parvenir à un développement meilleur et plus important dans le monde islamique.

X
Skip to content