Une série de conférences culturelles lors de la deuxième édition des Journées internationales de l’ICESCO à Fès
November 25, 2021 0

L’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO) a organisé, mercredi 24 novembre 2021 à Fès (Royaume du Maroc), la deuxième édition des Journées internationales de l’ICESCO, en coopération avec l’institution Konrad Adenauer et le réseau des Chaires internationales ICESCO pour la pensée, les lettres et les arts. À cette occasion, une série de conférences a eu lieu pour célébrer la Journée internationale de l’art islamique (18 novembre), qui a été proclamée par l’UNESCO à la suggestion du Royaume de Bahreïn.

Dr Abdelilah Benarafa, Directeur général adjoint de l’ICESCO, a inauguré cette série de conférences, ayant eu lieu au siège de l’Université Euromed (UEMF), par sa conférence sur le sujet de l’incertain face à l’avenir, notamment dans le contexte de la pandémie de COVID-19, en indiquant que l’interruption des activités culturelles a contribué à l’exacerbation de ses effets négatifs, et a souligné que la culture a un rôle majeur à jouer pour restaurer la confiance et contribuer à faire face aux défis futurs.

Ensuite, Dr Mohamed Zinelabidine, Directeur du Secteur de la Culture et de la Communication à l’ICESCO, a donné une conférence dans laquelle il a mis en avant le rôle des jeunes dans l’expression de la valeur de la culture dans le monde islamique, afin de transmettre ses spécificités au monde, développer les esprits, les sciences et la créativité, et pour que nous ne soyons pas seulement des consommateurs, mais aussi contributeurs au développement de la pensée et à l’emploi de la technologie moderne pour faire de la culture un véritable levier de développement humain.

Dr Omar Halli, conseiller du Directeur général à la Fédération des Universités du Monde islamique (FUMI), a indiqué dans sa conférence qu’il est important de renforcer la présence de la culture dans les universités, en soulignant que la formation culturelle des étudiants est nécessaire pour parvenir à la réforme et au développement de l’enseignement universitaire.

Dans son allocution, Dr Abderrahman Tenkoul, superviseur de la chaire ICESCO pour les arts, les sciences et les civilisations à l’UEMF, a mis l’accent sur l’importance de la coopération entre l’ICESCO et l’Université, à travers la chaire qu’il supervise, et son rôle dans la contribution à la compréhension des transformations sociales à travers les arts, la culture et les sciences.

Par ailleurs, Dr Mostapha Bousmina, Président de l’UEMF, a souligné la nécessité d’ouvrir la formation universitaire à la culture et aux arts, dans le but de former des générations d’intellectuels, en indiquant l’importance du pluralisme culturel dans l’édification d’un avenir prospère.

À la fin de la série de conférences, les étudiants et les professeurs ont discuté des idées avancées, et les conférenciers ont fourni d’amples réponses aux questions des participants.

Il convient de rappeler que les Journées internationales de l’ICESCO sont l’un des programmes des « Routes de l’ICESCO vers l’avenir », qui se tiendront tout le long de l’année dans des universités, centres de recherche et institutions culturelles dans nombre de pays. Ces Journées ont été tenues pour la première fois le 14 octobre 2021 au siège de l’ICESCO sous le thème : « La culture pour repenser le monde ».

X
Skip to content