Clôture de l’atelier de l’ICESCO sur le renforcement des compétences des enseignants de la langue arabe au Gabon
November 26, 2021 0

À été clôturé l’atelier de formation sur le renforcement des compétences des enseignants de la langue arabe non-arabophones en matière de développement des compétences langagières, tenu par l’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO) pendant quatre jours à Libreville (Gabon), en coopération avec la Fondation Hamdan Bin Rashid Al Maktoum pour la performance académique distinguée, le Conseil Supérieur des Affaires Islamiques du Gabon (CSAIG) et la Commission nationale gabonaise pour l’éducation, les sciences et la culture.

Lors de la dernière journée, jeudi 25 novembre 2021, un atelier modèle a été tenu et encadré par Dr Youssef Ismaili, représentant de l’ICESCO, en présence de M. Abdellah Sbihi, ambassadeur du Royaume du Maroc auprès de la République gabonaise, de Cheikh Ismael Oceni Ossa, Président du CSAIG, et de M. Moeti Mabika, Vice-secrétaire général du ministère gabonais de l’Enseignement.

Dans son allocution de clôture, le représentant de l’ICESCO a souligné la nécessité de renforcer la coopération et de coordonner les efforts pour faire face aux défis et difficultés rencontrés par les institutions gabonaises dans le domaine de la langue arabe pour les non-arabophones, et a souligné que l’Organisation accorde une grande attention, à travers sa nouvelle vision, à développer le travail de ces institutions.

Pour sa part, M. Abdellah Sbihi a salué les efforts de l’ICESCO pour diffuser la langue arabe et renforcer sa position dans les pays africains non-arabophones, soulignant l’importance des relations bilatérales entre le Gabon et le Royaume du Maroc.

Cheikh Ismael Ossa a exprimé ses remerciements et sa gratitude à l’ICESCO, qui a organisé cet atelier, ayant beaucoup profité aux enseignants de langue arabe, espérant organiser davantage d’ateliers au profit des enseignants et des inspecteurs de l’éducation arabe.

M. Moeti Mabika, quant à lui, a évoqué l’importance des compétences langagières auxquelles ont été initiés les enseignants de la langue arabe durant cet atelier.

À la fin, des certificats de participation ont été distribués aux bénéficiaires de l’atelier de formation, qui a vu la participation de vingt-cinq (25) responsables pédagogiques et enseignants de langue arabe de diverses régions du Gabon.

X
Skip to content