Lancement au siège de l’ICESCO de la série de conférences « Cénacles d’échanges policés » avec une conférence sur l’alphabétisation
April 29, 2022 0

Jeudi 28 avril 2022 au siège de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO), a été lancée la série de conférences « Cénacles d’échanges policés », tenue par l’Organisation en partenariat avec le ministère des Habous et des Affaires islamiques du Royaume du Maroc, avec une conférence sur le Programme de lutte contre l’analphabétisme, mis en œuvre par ledit ministère et qui a bénéficié à des dizaines de milliers de personnes à travers le Royaume du Maroc depuis 2000.

Au début de la conférence, une vidéo qui présente le Programme de lutte contre l’analphabétisme dans les mosquées et met en avant son importance ainsi que ses résultats a été projetée. Ce programme a été lancé par le ministère des Habous sous les hautes instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste, dans le discours royal à l’occasion du 47ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple en 2000. Ensuite, une bénéficiaire de ce programme a récité des versets du Saint Coran.

Par la suite, Dr Omar Halli, conseiller du Directeur général de l’ICESCO pour la Fédération des Universités du Monde Islamique (FUMI), a indiqué que la série de conférences « Cénacles d’échanges policés » s’inscrit dans le cadre des activités de célébration de Rabat capitale de la culture du monde islamique pour 2022, et vise à mettre en lumière les principaux aspects de l’héritage culturel et civilisationnel de Rabat en particulier, et de l’histoire ancestrale du Royaume du Maroc en général.

Dans son allocution prononcée à cette occasion, Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’ICESCO, a salué les efforts du ministère marocain des Habous et des Affaires islamiques visant l’autonomisation et l’alphabétisation des femmes, en précisant que la mosquée fut le premier établissement d’enseignement dans la civilisation islamique.

Et d’ajouter que les « Cénacles d’échanges policés » sont des cénacles de science et de pensée et portent sur les aspects culturel et religieux, et que le thème de la première conférence, le rôle des mosquées dans l’alphabétisation des femmes, est très important, étant donné le rôle central de l’éducation des femmes dans le progrès et la prospérité des sociétés et la réalisation du développement durable.

Par la suite, Mme Fouzia Benabbad, Cheffe de la Division de la lutte contre l’analphabétisme dans les mosquées au Ministère marocain des Habous et des Affaires islamiques, a prononcé une allocution dans laquelle elle a passé en revue l’histoire et les étapes de l’évolution du Programme de lutte contre l’analphabétisme dans les mosquées, depuis son lancement en 2000 jusqu’à présent.

Elle a exposé les objectifs dudit Programme, dont notamment la revitalisation du rôle des mosquées dans l’éducation et la sensibilisation, la création d’emplois pour les diplômés chômeurs, la mise en place d’une chaîne de production liée au Programme et la formation d’une catégorie spécialisée de formateurs à l’andragogie, le but étant de faire de ce Programme un facteur de développement.

Mme Benabbad a indiqué que 90% des bénéficiaires sont des femmes, d’où le rôle du Programme dans la promotion de la femme aux fins de développement, la mise en œuvre des compétences pour l’intégration socioéconomique et la sensibilisation à l’importance de l’égalité des chances.

Ella également passé en revue les guides et livres élaborés pas le Programme, notant que ce dernier est supervisé par une équipe administrative et une équipe pédagogique au sein des mosquées et des institutions, ainsi qu’à travers l’espace audiovisuel en diffusant les cours sur les chaînes satellites. Et d’exposer aussi les contenus et les principales matières du Programme, notamment l’alphabétisation de base, fonctionnelle, informatique, culturelle, environnementale et professionnelle.

De même, Mme Benabbad a précisé que le Ministère des Habous et des Affaires islamiques a lancé et mis en œuvre le projet de transcription du Saint Coran, manuscrit par les femmes bénéficiaires de ce Programme, dont chacune a été formée à transcrire un mot du Coran, avant qu’il soit rassemblé, révisé et publié par le comité scientifique du Ministère.

Après la conférence, la parole a été donnée aux participants qui ont proposé des idées et posé des questions ayant enrichi le débat, auxquelles a répondu Mme Benabbad.

En conclusion, la Cheffe de la Division de la lutte contre l’analphabétisme dans les mosquées Ministère des Habous et des Affaires islamiques a remis au Directeur général de l’ICESCO un exemplaire du Saint Coran manuscrit par les femmes bénéficiaires du Programme, que le Ministère a offert à l’Organisation.

X
Skip to content