L’ICESCO organise un colloque international pour mettre en valeur le pouvoir des musées dans la préservation du patrimoine et la réalisation du développement durable
May 17, 2022 0

L’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO) a tenu le 16 mai 2022 à distance un colloque international pour célébrer la Journée internationale des musées, sous le thème : « Le pouvoir des musées », avec la participation d’experts et spécialistes en la matière, afin d’examiner le rôle des musées dans la réalisation du développement durable et la préservation du patrimoine et de l’identité culturelle, ainsi que les mécanismes de soutien y afférents permettant de se remettre des répercussions négatives de la pandémie de Covid-19.

Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’ICESCO, a ouvert le colloque en soulignant l’importance des musées dans la promotion et le développement des sociétés et dans le développement du secteur culturel, les musées ayant été les plus touchés par cette pandémie. Il a précisé la nécessité de soutenir les musées en tant qu’institutions présentant notre patrimoine culturel matériel et immatériel, et levier de développement socioéconomique.

Il a aussi indiqué que l’ICESCO place les musées parmi ses priorités, vu leur rôle dans l’évolution de notre façon de penser en matière d’éducation, de sciences et de culture, et qu’elle procèdera à la création d’une plateforme numérique regroupant 2700 musées à travers le monde islamique, aux fins d’échange des connaissances et expériences. Ce réseau supervisera l’élaboration de programmes de formation et la tenue d’ateliers pour renforcer les capacités dans ce domaine.

Et d’annoncer que l’ICESCO publiera un guide sur les musées du monde islamique, dont la première partie traitera des musées en Afrique, afin d’établir une communication entre les musées du monde islamique et de promouvoir la diversité culturelle.

Dans son allocution, Dr Mohamed Zine El Abidine, Directeur du Secteur de la Culture et de la Communication à l’ICESCO, a souligné les efforts incessants de l’Organisation pour accompagner les États membres dans la gouvernance des politiques de développement du patrimoine, car elles représentent une révolution stratégique reflétant la diversité dans la mémoire, l’identité et le caractère du patrimoine dans le monde islamique. Il a indiqué que ces politiques appliquées doivent promouvoir réellement le développement des richesses, grâce à une exploitation optimale des monuments, musées, sites et éléments culturels. Cet objectif, a-t-il ajouté, ne peut être atteint que lorsque les États membres, en coopération avec l’ICESCO, doteront le secteur du patrimoine de budgets suffisants et de ressources humaines et techniques à même d’améliorer la performance et d’atteindre ces objectifs qualitatifs et quantitatifs.

Par la suite, ont débuté les séances du colloque avec la participation d’experts de différents pays du monde islamique, qui ont donné à travers leurs interventions un aperçu de l’histoire de la Journée internationale des musées, célébrée le 18 mai de chaque année, de même qu’ils ont présenté les expériences des musées comme espace combinant divers domaines et accomplissant une noble mission : celle d’exposer les composantes du patrimoine et de préserver ce dernier contre l’extinction. Les participants ont également souligné l’importance des musées dans l’établissement de la paix et le renforcement des relations humaines, et fait des exposés sur le rôle de la gestion des crises pour parvenir à une action muséale durable, ainsi que sur le pouvoir des musées dans la réalisation du développement durable.

X
Skip to content