Le Directeur général de l’ICESCO : Nous œuvrons à la promotion de l’investissement des nouvelles technologies pour préserver le patrimoine
May 24, 2022 0

Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO), a confirmé que l’ICESCO s’emploie à renforcer l’investissement du potentiel des nouvelles technologies et de l’intelligence artificielle dans la préservation et la documentation du patrimoine, étant donné qu’elle est consciente de l’importance de mettre à profit les capacités du patrimoine matériel et immatériel afin de contribuer à la réalisation du développement durable et mettre en valeur l’identité des nations et des peuples.

Cette allocution vidéo intervient à l’occasion de la troisième conférence internationale organisée par la Faculté d’archéologie de l’Université du Fayoum en République arabe d’Égypte, en coopération avec l’Université de Marburg en Allemagne, sous le thème : « La technologie et la digitalisation dans la préservation, la documentation et la conservation des monuments », dont les travaux ont été lancés lundi 23 mai 2022 et s’étaleront sur trois jours au siège de l’Université du Fayoum, en présence de nombreux responsables, professeurs et chercheurs dans le domaine du patrimoine.

Au début de son allocution, Dr AlMalik a fait l’éloge de la ville du Fayoum, dans laquelle les civilisations se sont fondues et ont coexisté côte à côte, ainsi que des divers sites patrimoniaux de différentes époques qui y abondent, en soulignant que l’ICESCO a consacré, au sein de sa nouvelle vision, un chapitre distinct sur le patrimoine, par la création du Centre du patrimoine dans le monde islamique en tant qu’outil efficace d’exécution de sa stratégie de protection, de préservation, de maintien de valorisation et de mise à profit du patrimoine, pour atteindre les objectifs de développement durable dans les États membres de l’Organisation.

Il a ajouté que l’ICESCO a créé au sein de la structure du Centre du patrimoine une unité distinguée chargée de l’utilisation des techniques et des applications de l’intelligence artificielle dans ce domaine, afin d’identifier, documenter et protéger les sites patrimoniaux et lutter contre les crimes qui y sont liés.

Le Directeur général de l’ICESCO a déclaré que l’Organisation avait entamé l’inauguration des programmes académiques pour l’enseignement du patrimoine et sa connexion aux nouvelles technologies via des applications, en lançant, en coopération avec l’Université Ain Shams et Philips Marburg en Allemagne, le programme international de Maîtrise en préservation et digitalisation du patrimoine archivé.

Il a conclu son allocution en rappelant que l’ICESCO s’apprête à tenir au cours de cette année une conférence scientifique internationale sur l’utilisation des applications et techniques de l’intelligence artificielle et de la digitalisation dans les domaines du patrimoine, en coopération avec des institutions internationales et académiques œuvrant dans le domaine du patrimoine.

X
Skip to content