Tenue à l’ICESCO de la 4ème Conférence internationale sur les systèmes intelligents avancés pour le développement durable
May 24, 2022 0

Ont été tenus, mardi 24 mai 2022 au siège de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO), les travaux de la 4ème Conférence internationale sur les systèmes intelligents avancés pour le développement durable, tenue sous le haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’assiste. La Conférence est organisée par l’École nationale supérieure d’Arts et Métiers (ENSAM) relevant de l’Université Mohammed V de Rabat, en partenariat avec l’ICESCO, la Fédération des Universités du Monde islamique (FUMI) et l’Université Abdelmalek Essaâdi à Tétouan. Ladite Conférence a vu la participation de haut niveau de ministres, d’ambassadeurs et d’un grand nombre d’universitaires et de spécialistes en technologie moderne et systèmes numériques.

La séance d’ouverture de la Conférence a été inaugurée par la lecture de versets du Saint Coran, suivie d’une présentation générale faite par Dr Omar Halli, conseiller du Directeur général de l’ICESCO pour la FUMI, dans laquelle il a indiqué que la Conférence constitue un évènement international important auquel prennent part plus de 350 participants de 20 pays.

Par ailleurs, Dr Abdellatif Miraoui, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation au Royaume du Maroc, a souligné dans son allocution que le Maroc a fait le choix d’adopter le modèle numérique, en plaçant la numérisation au cœur du développement durable, et qu’il est nécessaire de tirer parti des compétences des jeunes et de développer leurs savoirs dans les domaines numériques afin de parvenir au développement et à la prospérité.

Au début de son discours, Dr AlMalik, Directeur général de l’ICESCO, a précisé qu’il est important de repenser les programmes scolaires et les institutions supérieures, étant donné que les universités partagent désormais la même vision en s’inspirant des besoins actuels, que le développement dépend principalement de l’application de techniques virtuelles modernes, et que les systèmes numériques sont nécessaires pour suivre les changements futurs.

Et d’ajouter que l’ICESCO vise à explorer l’intelligence artificielle, et à établir des partenariats avec les grandes institutions spatiales mondiales, en accordant une grande attention dans ses plans au développement de l’éducation numérique dans le monde islamique. Il s’agit également, a-t-il ajouté, de promouvoir les initiatives d’innovation, d’encourager les jeunes à mettre en avant leurs réalisations et innovations, d’adapter la recherche scientifique aux besoins actuels et d’inciter les institutions universitaires à adopter des approches favorisant l’innovation.

Dans son intervention, M. Younes Sekkouri, ministre marocain de l’Intégration économique, de la Petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences, a évoqué la nécessité de développer des politiques et programmes à même de renforcer les systèmes intelligents, de combler le fossé entre les chercheurs et de développer le marché de l’investissement.

Pour sa part, Dr Mohamed Rhachi, Président de l’Université Mohammed V de Rabat, a souligné que le développement économique est étroitement lié au développement social, et que le Maroc mise sur le développement de la recherche scientifique et technologique entre le secteur privé et les universités. De même, Dr Khalid El-Bikri, Directeur de l’ENSAM, a passé en revue les efforts de l’école pour former des générations d’ingénieurs et de chercheurs, à travers ses différents programmes de formation qui accordent une importance particulière à la technologie moderne. Dr Mustapha Ziani, professeur à l’Université Abdelmalek Essaâdi, Président de la Conférence, a évoqué le rôle de celle-ci dans le développement d’idées innovantes, à travers des réponses académiques à divers problèmes économiques.

Au terme de la séance d’ouverture, ont pris la parole les invités d’honneur de la Conférence, à savoir Dr Ibrahim Adam Ahmed El-Dukheri, Directeur de l’Organisation arabe pour le développement agricole (OADA), M. Karim Ammour, Président de la « Région 13 » de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), dédiée aux entrepreneurs marocains et aux personnes hautement qualifiées dans le monde, et M. Hicham El-Abbadi, Directeur régional de l’Afrique du Nord et de l’Ouest à Epson. Ils ont convenu à l’unanimité de l’important rôle de la technologie pour parvenir au développement durable et relever les défis.

La Conférence a vu la remise d’un prix d’appréciation pour l’excellence internationale dans la recherche scientifique, respectivement au Directeur général de l’ICESCO, au Président de l’Université Mohammed V de Rabat et au Président de l’Université Abdelmalek Essaâdi de Tétouan. Des prix au titre du concours d’innovation ont également été remis, et plusieurs accords en matière de recherche scientifique et d’innovation ont été signés entre les universités participantes, avant le début des séances scientifiques de la Conférence.

X
Skip to content