L’ICESCO organise un atelier sur les compétences langagières dans l’enseignement de l’arabe aux non arabophones
May 28, 2022 0

Dans le cadre de l’étape préliminaire du programme d’action du système ICESCO-Hamdan bin Rashid “Mishkat” pour les compétences de maitrise pédagogique en matière de langue arabe pour les non arabophones, la salle “Mishkat” au siège de l’ICESCO a abrité un atelier intitulé : “Principes de base de l’intégration des compétences langagières dans l’enseignement de l’arabe aux non arabophones”.

L’atelier, qui s’est déroulé le jeudi 26 mai 2022, a connu la participation à distance de quatre groupes de cadres pédagogiques exerçant dans l’enseignement arabe au Tchad, au Nigeria, au Bénin et en Guinée, ainsi que la participation en présentiel d’un groupe de jeunes chercheurs et enseignants des deux sexes dans le domaine de la langue arabe pour les non arabophones, représentant le Maroc et le Sénégal.

Dans son allocution de bienvenue, Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’ICESCO, a salué l’attention que les cadres pédagogiques participants de ces cinq pays portent au développement de leur expertise et leurs performances pédagogiques.

Il a souligné le souci de l’ICESCO de faire du système “Mishkat”, qu’elle a mis en place cette année en coopération avec la Fondation Hamdan Bin Rashid, un phare international de formation et qualification en matière d’enseignement de l’arabe aux non arabophones et dans d’autres domaines d’action de l’Organisation, car il offre un énorme potentiel pour organiser des sessions et ateliers de formation accueillant chacun un grand nombre de participants de différents pays, ce qui lui confère un avantage par rapport aux formations tenues en présentiel.

Encadré par l’expert international en formation Dr M’hamed Ismaili Alaoui, cet atelier a bénéficié à 112 cadres pédagogiques parmi les enseignant(e)s de la langue arabe, représentant le Centre pédagogique régional de l’ICESCO au Tchad, le Pôle de formation d’excellence de l’ICESCO au Nigéria, l’Institut universitaire africain Ibn Batouta au Bénin et le Département de langue arabe à l’Université Général Lansana Conté à Conakry en Guinée, ainsi que des établissements éducatifs marocains.

Il a eu pour but de permettre aux participants d’améliorer leurs compétences pédagogiques dans l’enseignement de l’arabe et de les inciter à développer leurs performances pédagogiques et à adopter des méthodes éducatives modernes dans l’enseignement des quatre compétences langagières (compréhension orale, compréhension écrite, expression orale et expression écrite), ainsi qu’à identifier les stratégies de leur intégration dans l’enseignement.

X
Skip to content