Le Centre pédagogique régional de l’ICESCO au Tchad organise une session de formation sur la transcription des langues africaines locales en caractère arabe
June 2, 2022 0

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités du Centre de la langue arabe pour les non arabophones au titre de 2022, le Centre pédagogique régional de l’ICESCO à N’Djamena a lancé, mardi 31 mai 2022, une session de formation de 10 jours sur « La transcription des langues africaines locales en caractère arabe ». L’ICESCO et son Centre pédagogique au Tchad organisent cette formation en coopération avec le ministère tchadien de l’Éducation nationale et de la Promotion civique, la Banque islamique de Développement (BID), et le Centre Youssef Al-Khalifa pour la transcription des langues en alphabet arabe relevant de l’Université internationale d’Afrique au Soudan.
La cérémonie de lancement a été présidée par Dr Saleh Bourma, Secrétaire d’État à l’Education nationale et de la Promotion civique, en présence du représentant de l’ICESCO, Dr Adel Bouraoui, Conseiller du Directeur général aux centres externes et chaires universitaires de l’ICESCO dans le domaine de la langue arabe, Dr Ali Mohamed Qamar, Directeur du Centre pédagogique de l’ICESCO au Tchad, et Dr Ashraf Mohamed, représentant du Centre Youssef Al-Khalifa.
Dans son allocution, Dr Bouraoui a passé en revue les principaux éléments de la nouvelle vision de l’ICESCO, soulignant que l’informatisation des langues africaines locale est désormais une priorité, compte tenue de l’évolution accélérée des technologies numériques dans les divers domaines de production et de développement.
Cette activité bénéficie à 30 cadres pédagogiques spécialisés dans le domaine de la langue arabe, et comprend différents exposés sur la linguistique des langues africaines transcrites en caractère arabe, leurs symboles phonétiques adoptés par l’ICESCO et leurs méthodes d’enseignement, en plus de travaux pratiques sur l’utilisation des ordinateurs dans la transcription des langues africaines. Elle a été supervisée par les experts Dr Ashraf Mohamed et M. Mubarak Mohamed, de l’Université internationale d’Afrique au Soudan, en plus de l’expert pédagogique tchadien, Dr Suleiman Ibrahim. S’agissant de l’organisation de la formation, elle est assurée par Dr Ali Mohamed Qamar.

X
Skip to content