L’ICESCO et la Libye examinent le développement de la coopération en matière d’éducation, de sciences et de culture
June 24, 2022 0

Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO), a reçu jeudi 23 juin au siège de l’Organisation à Rabat, Dr Moussa al-Megarief, ministre libyen de l’Education et de l’Enseignement, Président de la Commission nationale libyenne pour l’éducation, la culture et les sciences, afin d’examiner le développement de la coopération entre l’ICESCO et la Libye dans les domaines éducatif, scientifique et culturel.

Lors de cette entrevue, qui s’inscrit dans le cadre de la visite du ministre libyen et de sa délégation accompagnante au siège de l’ICESCO, en présence du Dr M’hammed Al-Dabbib, Délégué permanent de la Libye auprès de l’Organisation, Dr AlMalik a souligné la volonté de l’ICESCO, dans le cadre de sa vision et nouvelle stratégie d’action, de renforcer la communication avec le les commissions nationales dans ses États membres afin d’identifier leurs priorités et besoins, pour concevoir des programmes et des projets appropriés pour chaque pays et les mettre en œuvre en coopération avec les parties compétentes.

Le Directeur général de l’ICESCO a également passé en revue les domaines auxquels l’Organisation accorde une priorité particulière dans ses orientations stratégiques, en particulier le renforcement des capacités des jeunes et des femmes, le renforcement de leur orientation vers l’entrepreneuriat dans l’innovation, l’encouragement des États membres à investir dans les sciences spatiales et à bénéficier des opportunités des applications de l’intelligence artificielle dans les domaines de l’éducation et de la science et de la culture. Il s’agit également de la consolidation des valeurs de paix, de coexistence et de dialogue civilisationnel, ainsi que de la préservation et de la valorisation du patrimoine du monde islamique.

De même, la réunion a porté sur les programmes, sessions de formation et projets les plus importants qui ont été mis en œuvre récemment en coopération entre l’ICESCO et les parties compétentes libyenne, ainsi que les futures propositions de partenariat entre les deux parties dans la mise en œuvre de programmes et projets pratiques.

Pour sa part, Dr Al- Megarief s’est réjouis de la coopération constructive avec l’ICESCO, et exprimé sa volonté de collaborer davantage avec l’Organisation dans la mise en œuvre de programmes et de projets de qualité pour atteindre les objectifs escomptés, saluant les rôles remarquables de l’ICESCO et le soutien qu’elle apporte à ses États membres dans ses domaines de compétence.

X
Skip to content