Lors d’une grande cérémonie à la capitale camerounaise…Lancement de la célébration de Yaoundé capitale de la culture du monde islamique
July 1, 2022 0

Sous le patronage de S.E. Paul Biya, Président de la République du Cameroun, et en présence de hauts responsables et de milliers de citoyens, a été officiellement lancée, jeudi 30 juin 2022 au Musée national de la capitale camerounaise, la célébration de Yaoundé, capitale de la culture du monde islamique pour la région africaine au titre de 2022, et ce lors d’une grande cérémonie présidée par M. Joseph Dion Ngute, Premier ministre du Cameroun. Y ont également pris part, Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’ICESCO, Dr Mohamed Zinelabidine, Chef du Secteur de la Culture et de la Communication à l’Organisation, de hauts fonctionnaires du gouvernement camerounais, des chefs religieux camerounais, des personnalités publiques et des ambassadeurs accrédités.

La célébration, dont les programmes et les activités se poursuivront pendant un an, a été lancée en coordination entre l’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO) et le ministère des Arts et de la Culture de la République du Cameroun, et s’inscrit dans le cadre de la nouvelle vision du programme des capitales de la culture du monde islamique de l’ICESCO, qui valorise le patrimoine et consolide les valeurs de paix, de coexistence et de dialogue civilisationnel.

Au début de son discours, Dr AlMalik a exprimé ses remerciements au Président de la République du Cameroun pour son patronage de la célébration et son soutien constant au développement culturel. Il a également salué le rôle de Yaoundé dans la production de la littérature orale sur le continent africain, des arts contemporains et de la musique.

Le Directeur général s’est également félicité de la diversité linguistique, ethnique, religieuse et culturelle de Yaoundé, la ville des sept collines, en soulignant qu’elle est un exemple de modération dans la religion, la tolérance et les valeurs spirituelles et morales, et que sa proclamation comme capitale de la culture du monde islamique contribuera à la réalisation du développement durable dans les domaines de la culture, de la recherche scientifique et du renforcement des capacités des femmes et des jeunes.

En outre, le Directeur général a affirmé que l’Organisation est prête à coopérer avec les autorités camerounaises compétentes, pour assurer la réussite des programmes et activités de la célébration de Yaoundé, capitale de la culture du monde islamique tout au long de l’année, afin de contribuer au rayonnement touristique de la ville, mettre en valeur ses sites patrimoniaux et naturels, promouvoir son rayonnement régional et international, attirer les investissements dans le domaine culturel, et renforcer la coexistence et la tolérance.

Et d’ajouter que l’ICESCO coopérera avec le gouvernement camerounais pour inscrire les sites patrimoniaux à Houlouf, la Tour de Goto-Goulfey et le site archéologique de Bidzar sur la Liste du patrimoine dans le monde islamique, et tenir des ateliers de formation sur la méthode d’inscription des éléments culturels sur les listes du patrimoine.

Il a aussi indiqué qu’il sera procédé au renforcement des travaux de la Chaire ICESCO sur la diversité culturelle, la paix et la coopération internationale à l’Institut des Relations internationales du Cameroun, afin de développer la recherche scientifique, et à la tenue à Yaoundé d’une conférence internationale sur le patrimoine culturel et le développement local, et d’un certain nombre d’activités en coordination avec la Commission nationale camerounaise.

Le Directeur général de l’ICESCO a conclu son allocution en saluant les réalisations de plusieurs personnalités camerounaises dans les domaines de la politique, de la littérature, de la culture, des arts et du sport, soulignant qu’elles sont une source d’inspiration pour les nouvelles générations en Afrique et dans le reste du monde.

X
Skip to content