Examen des derniers développements de la coopération entre l’ICESCO et le Burkina Faso en matière d’éducation, de sciences et de culture
September 20, 2022 0

Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO), et Dr Albert Ouédraogo, Premier ministre de la République du Burkina Faso, ont tenu une réunion au cours de laquelle ils ont passé en revue les derniers développements de la coopération entre l’ICESCO et le Burkina Faso, et discuté de nombre de programmes et d’activités de partenariat à mettre en œuvre au cours de la prochaine phase.

La réunion, à laquelle ont pris part les ministres burkinabais des Affaires étrangères et de l’Éducation, s’est déroulée en marge de la participation de Dr AlMalik et de Dr Ouédraogo au Sommet des Nations Unies sur la transformation de l’éducation à New York. Ainsi, les deux parties ont passé en revue les résultats les plus marquants des programmes, projets et activités mis en œuvre par l’ICESCO en coopération avec le Burkina Faso, et ont affirmé la poursuite de leur partenariat constructif.

Dans le même sillage, les deux parties sont convenues de coopérer à l’organisation d’un symposium sur les sciences spatiales et d’un stage de formation à la conception et la fabrication d’un satellite éducatif (CanSat) au profit des jeunes burkinabais, de mettre en œuvre nombre de projets en matière de préservation de l’environnement, d’inscrire un ensemble de sites historiques et d’éléments culturels du Burkina Faso sur les listes du patrimoine de l’ICESCO dans le monde islamique, et de tenir des sessions de formation à la constitution des dossiers d’inscription, de sauvegarde et d’entretien des sites archéologiques au profit des personnes travaillant dans le domaine du patrimoine au Burkina Faso.

La réunion a également abordé le problème du décrochage scolaire auquel le Burkina Faso a remédié, et l’éventualité de partager cette expérience avec d’autres États membres de l’ICESCO.

Pour sa part, le Premier ministre burkinabais a salué la nouvelle vision et les orientations stratégiques de l’ICESCO, en se félicitant de l’intérêt que porte l’Organisation au développement de l’éducation, des sciences et de la culture dans son pays, et en soulignant que son gouvernement œuvrera au règlement des arriérés de contributions du Burkina Faso au budget de l’ICESCO.

Ont pris part à la réunion Dr Boly Barry Koumbou, cheffe du Secteur de l’Education, Mme Amira ElFadil, cheffe du Secteur des Partenariats et de la Coopération internationale, Dr Muhammad Sharif, conseiller au Secteur des Sciences et de la Technologie, et Dr Sungbong Kim, expert au Secteur de l’Éducation.

X
Skip to content