Lors d’un forum international à New York, l’ICESCO dévoile sa stratégie pour numériser la transformation de l’éducation des filles
September 22, 2022 0

Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation les Sciences et la Culture (ICESCO) a révélé les orientations stratégiques de l’Organisation pour numériser de la transformation de l’éducation des filles, comme indiqué dans l’étude de l’ICESCO, menée en coopération avec des experts externes, et qui se compose cinq stratégies : capitaliser sur l’intégration de la technologie éducative en utilisant une approche multimédia, fournir des outils éducatifs non conventionnels et complets aux filles, utiliser l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique, fournir aux filles des compétences de base pour suivre le rythme du développement, et renforcer la capacité des enseignants à utiliser les technologies modernes.

Cette déclaration fait partie de l’allocution de Dr AlMalik lors du « Forum sur la transformation de l’éducation des filles », organisé mercredi 21 septembre 2022, à New York, par le gouvernement de la République du Niger, en partenariat avec l’ICESCO, l’UNESCO, le Fonds des Nations unies pour la population et le Partenariat mondial pour l’éducation, à la suite du Sommet des Nations Unies sur la transformation de l’éducation, en vue de sensibiliser à l’importance de garantir le droit des filles à l’éducation, de souligner la nécessité de mettre à jour les programmes scolaires, de proposer des plans et des mesures pour transformer l’éducation des filles et de lutter contre leur abandon scolaire, en particulier dans les zones de conflit.

Le Forum a vu une participation de haut niveau, notamment de Son Excellence M. Mohamed Bazoum, Président de la République du Niger, de Dr Moussa Faki Mahamat, Président de la Commission de l’Union africaine, et de Mme Deine Keita, Directrice exécutive adjointe des programmes du Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP), ainsi que des représentants des agences des Nations Unies, des organisations de la société civile, des lauréats du prix Nobel et de plusieurs institutions éducatives.
Au début de son allocution, Dr AlMalik a remercié Sa Majesté le Roi Mohammed VI du Maroc, pour son soutien continu à l’ICESCO, et a salué l’implication constante du Président du Niger dans le développement de l’éducation, soulignant l’importance de ce forum et notant que l’investissement dans l’éducation des filles leur donne l’opportunité de devenir des acteurs efficaces dans la réalisation du développement durable.

En outre, il a souligné que l’éducation des filles ne se limite pas à l’accès à l’école ; elle devrait les aider à acquérir des compétences modernes en adéquation avec le futur marché du travail afin d’apporter le changement positif souhaité, appelant à fédérer les efforts pour intégrer la transformation de l’éducation des filles, investir dans l’éducation de la petite enfance, autonomiser et soutenir les jeunes femmes en matière de leadership, et développer des programmes d’études modernes.

En outre, il a passé en revue les principales initiatives et programmes de l’ICESCO visant à fournir des espaces éducatifs sûrs pour les élèves et les filles, notamment le programme de laboratoires numériques pour les filles et l’initiative des bibliothèques pour enfants et des centres d’apprentissage en ligne de l’ICESCO.

Au cours des sessions du forum, les participants ont partagé les meilleures pratiques, les efforts, les réalisations et les défis de la transformation de l’éducation des filles, ont annoncé des plans et des engagements spécifiques pour transformer l’éducation des filles, et ont convenu d’établir un réseau de collaboration pour l’éducation des filles.

X
Skip to content