Le Directeur général de l’ICESCO appelle à développer les musées et à consolider la culture muséale pour enrichir le dialogue civilisationnel
November 22, 2022 0

Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO) a appelé à consolider la culture muséale et à suivre le rythme de la révolution technologique afin de contrer ses aspects négatifs et de contribuer à l’enrichissement du dialogue civilisationnel, étant donné que les musées ainsi que les joyaux qui sont exposés sont un produit et un héritage des civilisations, ajoutant que les musées sont des théâtres ouverts à tous les types de créativité humaine dépassant les frontières du temps et de l’espace, et des centres civils et sociaux qui aident à résoudre les crises.


Dr AlMalik a fait cette annonce lundi 21 novembre 2022 à Fès, Royaume du Maroc, lors de sa participation à la rencontre sur les musées de la paix : espaces de découverte, d’ouverture sur l’Autre et de dialogue interculturel, organisée à la veille du lancement du 9ème Forum mondial de l’alliance des civilisations des Nations Unies, en présence de M. Miguel Ángel Moratinos, le Haut Représentant des Nations Unies pour l’Alliance des Civilisations des Nations Unies, de nombre de personnalités internationales et de représentants d’organismes spécialisés.


Au début de son intervention, Dr AlMalik a déclaré que les musées constituent un endroit sûr pour partager nos expériences civilisationnelles, et un théâtre qui accueille les différents types de création humaine, et ils sont également des centres civils et sociaux par excellence, porteurs d’une responsabilité culturelle.


En outre, il a soulevé quatre questions dans le but de mettre en évidence le rôle des musées comme l’un des mécanismes de l’Alliance des civilisations. « La première question est relative au lien entre l’activité muséale et les fondements intellectuels qui garantissent la durabilité de sa productivité, car la pensée génère l’interaction civilisationnelle. Ainsi, les universités, les centres de recherche et les institutions culturelles devraient établir des fondements conceptuels communs de l’activité muséale », a souligné Dr AlMalik.


Ensuite, Dr AlMalik s’est interrogé sur la capacité de la productivité des musées à surmonter les situations d’urgence et les crises, les musées étant au premier rang des institutions culturelles touchées par la pandémie de Covid-19, soulignant la troisième question liée à la capacité des musées à suivre la révolution de la communication et les applications de l’intelligence artificielle pour assurer leur durabilité.


Dans la quatrième question, le Directeur général de l’ICESCO a abordé le problème de la lutte contre les effets négatifs de la technologie sur la mission des musées, en soulignant la nécessité de développer les lois, législations et chartes sur le vol électronique et le trafic illicite des biens culturels.


Il est à noter que le Forum mondial de l’UNAOC se tiendra à Fès, les 22 et 23 novembre 2022, en présence des ministres de la Culture de plusieurs pays ainsi que de hauts responsables d’organisations régionales et internationales et d’éminentes personnalités internationales. La délégation de l’ICESCO, qui y prendra part, est présidée par son Directeur général et comprend le Directeur général adjoint et un certain nombre de chefs de secteurs, de départements et de centres.

X
Skip to content