Au Forum mondial de l’Alliance des civilisations… Le Directeur général de l’ICESCO : L’humanité passe par un défi historique qui exige la consolidation de la justice, de la fraternité et de l’égalité
November 23, 2022 0

Dr Salim M. AlMalik, Directeur général de l’Organisation du Monde Islamique pour l’Éducation, les Sciences et la Culture (ICESCO), a déclaré que l’alliance des civilisations n’est pas un luxe ni une affaire d’élite, mais plutôt un besoin humain qui nous exige d’appréhender courageusement les lacunes afin d’y remédier. Il a précisé que les prémisses du conflit mondial actuel témoignent de tendances civilisationnelles plus que de conflits d’intérêts économiques et de concurrence pour les ressources naturelles, et que l’idée d’alliance civilisationnelle est un système intégré formé des valeurs de toutes les personnes.


Il s’agit de l’allocution qu’il a prononcée au 9ème Forum mondial de l’Alliance des civilisations des Nations Unies (UNAOC), qui a débuté le 22 novembre 2022 à Fès (Royaume du Maroc), sous le thème : « Vers une alliance de paix : Vivre ensemble comme une seule humanité », par une lecture du message royal adressé aux participants par Sa Majesté le Roi Mohammed VI du Maroc. Visant à promouvoir le dialogue et la paix entre les peuples, cet événement a connu une présence de haut niveau parmi les responsables internationaux, dont principalement M. Antonio Guterres, Secrétaire général des Nations Unies, M. Miguel Angel Moratinos, Haut-représentant de l’UNAOC, M. Nasser Bourita, ministre marocain des Affaires étrangères, ainsi que les ministres des Affaires étrangères et de la Culture d’un grand nombre de pays du monde.


Dans son allocution, le Directeur général de l’ICESCO a précisé que le principal défi auquel l’UNAOC est confrontée aujourd’hui réside dans la capacité de s’adresser à une société humaine ouverte à l’entente et à l’alliance, soulignant que l’humanité traverse un défi humain historique qui exige la promotion de la justice, de la fraternité et de l’égalité et la lutte contre la faim, l’ignorance et la maladie.


Il a aussi évoqué la nécessité de prêter attention aux risques qu’implique le développement du monde virtuel, notamment les crimes de trafic illicite de biens culturels et de diffusion de discours de haine, et appelé à exploiter ce développement de manière juridiquement optimale. Et de souligner que nos jeunes sont la base de l’alliance civilisationnelle tournée vers l’avenir, et que si nous réussissons à leur ouvrir les voies de l’avenir, nous aurons réussi à assurer la pérennité et le renouvellement de l’alliance des civilisations.


Dr AlMalik a appelé à éduquer les générations futures aux valeurs d’alliance des civilisations et de tolérance, et à inclure les principes de communication civilisationnelle et de fraternité humaine dans les cursus scolaires, précisant que l’ICESCO promeut ces valeurs dans sa vision et sa stratégie d’action en créant son Centre du Dialogue civilisationnel, son Centre de Prospective stratégique et ses incubateurs pour stimuler la créativité chez les jeunes.


Il a conclu son allocution en invitant les participants au Forum à visiter l’exposition et le musée international de la Sîrah du Prophète et de la civilisation islamique au siège de l’ICESCO à Rabat.
À noter que l’ICESCO est représentée aux travaux de ce Forum mondial par une délégation de haut niveau présidée par Dr AlMalik et comprenant Dr Abdelilah Benarafa, Directeur général adjoint, et nombre de chefs de secteur et directeurs de département et centres de l’Organisation.

X
Skip to content