La pandémie du COVID-19 est une crise de plus qui survient dans un contexte de mondialisation révélant et accentuant nos fragilités. Son impact remet en question des certitudes, des orientations qui forcent à devoir analyser les processus de mutations, de transformations sociales et à repenser nos institutions et sociétés.

En effet, le caractère multidimensionnel des crises marqué au plan socioéconomique par la montée des inégalités et des exclusions, l’augmentation de la pauvreté et des violences, au plan environnemental par les changements climatiques, au plan sanitaire par les récurrentes épidémies et pandémies, révèle de la vulnérabilité et de la faiblesse de résilience de nos sociétés qui se trouvent à un moment critique de leur évolution.

L’histoire nous enseigne que les crises, dont la pandémie du COVID-19, ont toujours représenté des conjonctures critiques qui ont permis à l’humanité de s’embarquer dans l’innovation et la transformation positive, contribuant ainsi à renforcer sa résilience.

Ainsi, l’Initiative Les Sociétés que Nous Voulons vise à diffuser des connaissances, programmes et pratiques innovants en vue d’édifier des sociétés pacifiques, prospères, inclusives, résilientes avec une garantie de bonne santé.

 

 

 

 

X
Skip to content